Dossier Mbobero : La NDSCI se réjouit de la décision prise par Joseph Kabila de réparer tous les préjudices

Dossier Mbobero : La NDSCI se réjouit de la décision prise par Joseph Kabila de réparer tous les préjudices

La Nouvelle Dynamique de la Société Civile (NDSCI) ensemble avec le comité des mandataires et victimes de Mbobero, Mbiza et Murhundu félicitent et saluent ce qu’ils qualifient d’une courageuse décision de la famille du Président honoraire de la République Démocratique du Congo Joseph Kabila par le biais de son épouse Olive Lembe Kabila acceptant l’une de leurs revendications, notamment le dialogue franc, sincère, égal et sans intermédiaire, la reconstitution transparente et contradictoire des limites ainsi que la réparation de tous les préjudices subis. Ces derniers l’ont dit dans un communiqué de presse relatif aux travaux de remesurage et reconstitution des limites dans le dossier de Mbobero rendu public ce samedi 05 décembre et dont copie a été réservée à jambordc.info.

Dans cette communication, cette structure citoyenne et le comité des mandataires et victimes encouragent Joseph Kabila à poursuivre sur cette bonne voie du dialogue et de ne plus prêter oreilles attentives à ceux et celles qui selon eux l’ont induit en erreur cherchant à l’opposer inutilement aux populations de ce coins du Sud-Kivu.

Inscription ISJC

« La NDSCI et les comité des mandataires et victimes de Mbobero se félicitent de constater que partout où le demesurage a été fait, il s’est dégagé très nettement que des limites ne correspondaient pas à la réalité. Ceci est venu donc confirmer tout ce que nous avons toujours affirmé en rapport avec cette concession, c’est donc grâce à cette vigilance et veilles citoyennes d’une bonne partie de la route national numéro 5 pourrait être liberer et redevenir propriété commune du peuple congolais », peut-on lire dans ce communiqué de presse signé par le président national de la NDSCI Jean Chrysostome Kijana.

Ce dernier renseigne à travers ce même document que cette opération a débuté le vendredi 27 novembre dernier et s’est déroulée sans entrave jusqu’au mercredi 02 décembre 2020. Ceci avant de souligner que sa structure citoyenne ensemble avec le comité des mandataires et des victimes restent disposer à poursuivre et parachever contradictoirement cette gymnastique pour que la paix et l’attente sociale règnent de nouveau dans ces entités.

Pour rappel, plusieurs maisons des habitants y compris l’hôpital du docteur Kachungunu ont été démolies en 2016 et 2018 sur instruction du président honoraire de la République Démocratique du Congo dans la localité de Mbobero située dans le territoire de Kabare en province du Sud-Kivu dans l’Est du pays.

Moïse Aganze

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.