Fizi : Enlèvement de 5 agents de NRC, l’administrateur du territoire exige leur libération

Cinq (5) agents de l’organisation humanitaire Norwegian Refugee Council (NRC) viennent d’être  kidnappés ce lundi 01 Mars 2021 dans la journée au village Lukongo dans le secteur de Mutambala en territoire de Fizi au Sud-Kivu. Rapporte la société civile du milieu que Jambordc.info a interrogé après une alerte parvenue à la rédaction ce même lundi. 

Cette structure citoyenne indique que cet incident a eu lieu aux environs de 11 heures, heure à laquelle ces humanitaires ont été enlevés par des hommes armés non autrement identifiés.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

«  (…) Nous condamnons fermement cette situation qui ne fait pas avancer le territoire de Fizi, et demandons l’implication de tout un chacun pour que ces humanitaires puissent être retournés le plutôt que possible afin de continuer avec leur assistante à la population », déclare Jacques Kabungulu, acteur de la Société civile de Baraka à Fizi.

Cette information est confirmée par l’administrateur ad intérim du territoire de Fizi, Monsieur Jean de Dieu Selemani qui indique que le véhicule de ces humanitaires kidnappés quittait Fizi pour Baraka. Ceci avant de condamner avec une grande énergie cette attaque et d’appeler la libération de ces derniers.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« On voulait que le développement soit effectif dans notre région et que ces kidnappings ne nous aident pas à avancer. Je suis très désolé de ce comportement et pour la unième fois, je condamne cet acte de barbarie, je voudrais en sorte que les gens qui ont commis cet acte puisse libérer dans l’immédiat ces personnes », a-t-il dit.

Jean de Dieu fait savoir que les services de sécurité sont déjà alertés sur cette situation et que des recherches ont été lancées par les éléments de la police et de FARDC qui se sont déployés au lieu de l’incident. Ceci pour tenter de retrouver les cinq agents de cette organisation onusienne kidnappés.

Moïse Aganze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.