Élections en Rdc : L’ organisation PPI plaide pour la sécurité des défenseurs de droits humains et des journalistes

L’ organisation Partenariat pour la Protection Intégrée, PPI, monte au créneau. Face aux multiples violations des droits des défenseurs des droits humains et des journalistes, elle plaide pour la sécurisation de ces derniers.

Dans son feuillet ” La voix des DDH et des journalistes congolais” du 30 novembre 2018 portant monitoring de ces violations, PPI demande aux services compétentes la sécurisation de ces derniers pour bien exercer pendant cette période électorale.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Partenariat pour la protection intégrée, recommande aux services compétents de garantir la sécurité aux défenseurs de droits humains et journalistes surtout pendant cette période électorale pour leur permettre de réaliser leur travail.
Au conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication (CESAC) de s’impliquer pour la réouverture des programmes de la radio IRIBA FM et que cessent les menaces envers la radio svein. À l’union nationale de la presse du Congo (UNPC), journaliste en danger (JED) et tout autre regroupement des médias et des organes de presse de redoubler les efforts afin de favoriser la cohésion et la solidarité entre tous les journalistes et maisons de presse, surtout en cette période électorale”, recommande PPI dans son feuillet n°001 du 30 novembre 2018.

PPI est une organisation œuvrant pour la promotion de la paix et la protection des défenseurs des droits humains.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Rachel Rugarabura

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.