David Cikuru: “Que les autorités prennent la situation sécuritaire avec beaucoup de sérieux”

Le président intérimaire de la société civile noyau urbain appelle les autorités à faire de la sécurité la priorité des priorité en cette période électorale. 

David Cikuru l’a dit hier mardi 04 décembre 2018 aux reporters du journal Jambordc.info. C’était lors du dépôt de la plainte à l’auditorat militaire, des familles des victimes de la barbarie policière au marche Bondeko à Bukavu.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Vous savez que l’insécurité à Bukavu bat son plein,hier il y a eu des braquages à Nyawera à 18 heures,même vers beach muhanzi il y a eu des morts dans les avant-midi. Pour le moment, nous voudrions que les autorités prennent la situation sécuritaire avec beaucoup de sérieux parce que les gens continuent à mourir comme des mouches. Et comme la population vit dans la terreur et dans la désolation, je ne sais pas en quoi on peut nous dire que nous allons aux élections apaisées pourtant il faudrait qu’on sécurise toute la population”,explique-t-il.

Pour lui, l’insécurité peut compromettre la bonne tenue des élections et David soupçonne un agenda reste caché.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Si le crépitement des balles persiste ce que ces élections sont hypothétiques et les actes terroristes qui sont commis à l’égard de la population prouvent à suffisance qu’ il y a un agenda caché par rapport à cela et qui ne veut pas qu’on aille aux élections,” ajoute-t-il.

Il conclut en insistant que la sécurité doit être la priorité des priorités de nos dirigeants. Parce que sans sécurité il n’y a pas de développement et il n’y a rien qui peut aller.

Joëlle Bufole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.