Election des gouverneurs : Au total 9 dossiers réceptionnés par la CENI au Sud-Kivu

Election des gouverneurs : Au total 9 dossiers réceptionnés par la CENI au Sud-Kivu

La commission électorale nationale indépendante rassure avoir reçu au total neuf dossiers des requérants aux postes de gouverneur et vice-gouverneur de la province du Sud-Kivu.

Trois  candidatures viennent des parties politiques notamment le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), de l’Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC), de la Majorité présidentielle alors que  du côté de l’Opposition, la candidature de l’Union des démocrates pour le développement et le social (UDDS).

Inscription ISJC

Six dossiers appartiennent aux candidats indépendants.

Des sources concordantes renseignent qu’au poste de gouverneur de province on note les candidatures ci-après :

  1. Claude Nyamugabo du PPRD et Redo Mamboleo AFDC
  2. Elie Zihindula de l’UDDS
  3. Sylvanus Mushi Bonané et Kisubi Jean
  4. Aganze Cibembe Juste et Serge Mambo
  5. Constat Koko Mudekereza
  6. Gustave Bagayamukwi
  7. Hamuli Kabarhuza

Au poste de vice-gouverneur figurent les noms ci-dessous :

  1. Redo Mamboleo de l’AFDC, colistier de Claude Nyamugabo
  2. Kisubi Jean, colistier de Sylavanus Mushi Bonane
  3. Serge Mambo, colistier de Aganze Cibembe.

La deuxième étape qui consiste au retrait, ajout ou substitution des candidatures, va du mercredi 26 au dimanche 30 juillet, conformément au calendrier publié par la Commission électorale nationale indépendante.

Le Sud-Kivu figure parmi les provinces ciblées par la CENI pour l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs  dont certains seraient accusés de mauvaise gestion de leurs provinces.

Le cas du Sud-Kivu, après une motion de censure contre le gouverneur Marcellin Cishambo qui a été urgemment interpellé à Kinshasa par le ministre de l’intérieur, une pétition avait été initiée contre lui dont les signatures sont restées entre les mains des initiateurs surpris par la publication du calendrier de la CENI portant élection du chef de l’exécutif du Sud-Kivu.

Aux médias, plusieurs bouches auraient mystifié son maintien dans la capitale congolaise faute d’un acte juridique attestant une quelconque démission ou révocation de Cishambo à la tête de la province.

L’opinion se rassure, désormais, qu’un nouveau leader sera bientôt à la commande dans la province du Sud-Kivu.

Jean-Marie Mulume

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.