Dialogue politique en RDC : Voici 6 points importants à retenir

Dialogue politique en RDC : Voici 6 points importants à retenir

A l’issu de la plénière de ce lundi 20 mars au centre interdiocésain de Kinshasa, voici six points essentiels à retenir, convenus par les parties prenantes au dialogue politique sous l’égide de la Conférence épiscopale nationale du Congo, CENCO.

  1. Primature

La Majorité présidentielle a communiqué sa proposition sur la formulation relative à cette question, se résumant en ces mots : «  A cet effet, le Premier ministre est nommé parmi les candidats présentés au terme des consultations entre le président de la République et le président du Rassemblement ».

Inscription ISJC

De son côté, le Rassemblement ne veut pas entendre parler de plusieurs noms ; en revanche, ses membres sont d’accord sur le fait qu’il y ait consultation avec le président de la République.

  1. Répartition des postes ministériels

Une commission composée d’une dizaine de personnes est créée pour discuter de cette question et faire des propositions concrètes.

  1. Rôle que la CENCO au sein du CNSA

Ce mardi 21 mars, la Majorité Présidentielle souhaite présenter sa proposition à la CENCO avant la plénière qui aura lieu le mercredi 22 mars à partir de 15heures.

  1.  Présidence du CNSA

Les questions se rapportant à la présidence du CNSA et l’actualisation du chronogramme seront traitées prochainement. Pour ce qui est du comité de rédaction, les délégués ont préféré réactiver la commission qui a été créée à ce sujet.

  1. Décrispation

Le ministre de la Justice a promis de faire un rapport complet sur la question de la décrispation. Il a répondu à certaines questions posées en insistant sur le fait que le travail continue avec l’examen des dossiers au cas par cas.

  1. Signature de l’arrangement particulier

Le lundi 27 mars prochain est la date fixée pour l’adoption et la signature de l’Arrangement particulier.

La commission mise en place pour statuer sur la répartition des postes ministériels est déjà à pied d’œuvre à partir de ce mardi.

Jean-Marie Mulume

 

 

 

 

Inscription ISJC