Dialogue de la CENCO : un ouf de soulagement pour l’UNC

Dialogue de la CENCO : un ouf de soulagement pour l’UNC

L’Union pour la nation congolaise (UNC) se réjouit de constater qu’une solution aux divergences entre les acteurs politiques signataires de l’accord de la cité de l’Union africaine et une frange de l’opposition est en train d’être trouvée.

« En ce qui nous concerne nous, opposition politique qui avait participé au dialogue, nous sommes satisfait parce que nous avons, dès le départ, plaidé pour la paix, d’abord pour la paix. Aujourd’hui quand Monseigneur lui-même, du haut de la tribune, annonce la joie de voir tous les congolais se surpasser pour aplanir toutes les divergences. Vous imaginez que nous avons planché sur tous les cas de voir comment le pays va être géré pendant cette période pré- électorale et électorale. Mais des questions tabous nous avons parlé de tout et même du sort du président Etienne Tshisekedi cette fois ci il ne sera pas en marge de la gestion à travers l’architecture institutionnelle qui avait été imaginés », a fait savoir à la presse Vital Kamerhe, Président national de l’Union pour la nation congolaise (UNC), un parti politique de l’opposition signataire de l’accord politique du 18 octobre.

Inscription ISJC

Le dialogue avait été suspendu et reprendrons après les festivités de Noel et à l’issu duquel un accord politique sera signé pour la mise en valeur et le suivi effectifs des acquis de ce dialogue. Ces assises se déroulent au centre interdiocésain de Kinshasa sous la médiation de la Conférence épiscopale du Congo depuis le 8 décembre dernier et devaient durer trois jours selon les prévisions.

Théophile Ombeni

 

 

 

 

 

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.