« Bukavu veut de l’eau », disent les mouvements citoyens

« Bukavu veut de l’eau », disent les mouvements citoyens

Les Mouvements citoyens du Sud-Kivu ont organisé une marche pacifique, ce vendredi 01 septembre, pour réclamer de l’eau à la Régideso.

Bidons, banderoles, seaux, bassins et bien d’autres vases en mains, les manifestants sifflent et scandent des chants devant le bureau provincial de la REGIDESO, la seule Société de distribution d’eau potable à la population.

Inscription ISJC

« Nous exigeons de l’eau, Bukavu veut de l’eau, où avez-vous vu la population manquer de l’eau ? C’est à Bukavu seulement », scandent les manifestants.

Pour les manifestants, il  est inacceptable que la population passe beaucoup de temps sans eau alors qu’elle paye obligatoirement ses factures à la Regideso.

« Nous sommes ici pour lancer la campagne ‘‘l’eau avant, le payement après’’. Il y a  déjà plusieurs  mois que la  population du Sud-Kivu n’a  pas d’eau. La population court beaucoup de risques de noyades, accidents, maladies  hydriques  comme le choléra qui fait rage aujourd’hui dans la ville de Bukavu comme à l’intérieur, l’insécurité (…) et la REGIDESO continue à faire payer les factures. Non, on ne peut payer des factures alors qu’on a pas consommé  », a indiqué un des militants.

Aucune source à la REGIDESO n’a voulu se prononcer arguant que seul le directeur, pourtant absent, est habilité.

L’eau, devenue denrée rare dans la ville de Bukavu depuis le mois d’avril, fait tant de victimes. Et aujourd’hui, ce sont des malades atteints du choléra qui sont alités dans les structures sanitaires pour la prise en charge.

Marie-Louise Nsimire

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.