Bukavu : Une centaine de maisons parties dans un incendie à Nyamugo-Kadutu

Un incendie s’est produit l’avant midi de ce mardi 10 septembre 2019 dans le quartier Nyamugo. Pour le moment, aucun bilan définitif des dégâts n’est encore publié par les autorités. Un reporter de Jambordc.info dépêché sur le lieu parle des centaines des maisons incendiées couplé à la mosquée de Nyamugo qui a été touchée par l’incendie et certaines personnes brûlées.

Des maisons de toute une avenue seraient parties dans les flammes, laissant plusieurs dizaines de familles sans-abris. Plusieurs familles n’ont pu rien sauver dans leurs maisons.

La plupart n’ont donc plus le minimum pour leur survie après cet incendie. Pour l’instant, aucune perte en vies humaines ne encore signalée à la suite de cet incendie.

Mais des blessés ont été enregistrés dont un homme d’une cinquantaine d’années suite à l’écroulement d’un mur en brique pendant qu’il voulait sauver quelques biens de la maison de son voisin qui brûlait.

A quelques mètres, une femme a aussi eu une jambe brûlée dans les flammes qui se répondaient sur sa maison, à l’absence du camion des pompiers de la mairie pour essayer d’éteindre le feu.

C’est plus tard que le camion anti-incendie est arrivé mais n’a pas pu trainer par manque d’eau, affirment les victimes désespérées.

Pour rappel, plusieurs autres incendies ont été enregistré dans la ville de Bukavu ces deux derniers mois causant plusieurs dégâts matériels et humains.

Le dernier cas date du lundi 9 septembre à Bagira où six maisons ont été incendié et un enfant est mort dans les flames. Selon une certaine opinion, la forte promiscuité dans les constructions et un déficit d’urbanisation de la ville de Bukavu, surtout dans les quartiers populaires, le mauvais raccordement du courant électrique, la mauvaise utilisation des bougies et des inflammables dans des ménages seraient l’une des causes des incendies.

Rosalie Ishembe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.