Bukavu: une année après, les travaux de réhabilitation du tronçon routier Nyawera-Mukukwe demeurent toujours inachevés

Les travaux de réhabilitation du tronçon routier Nyawera-Mukukwe en commune d’Ibanda à Bukavu sont toujours aux arrêts depuis plus de quatre mois déjà. Selon notre constat sur le chantier ce jeudi 1 février, des pierres sont abandonnées sur la partie inachevée de la route.

Ce projet, financé par la contribution des habitants de cette contrée sur l’initiative du Comité local de développement de Mukukwe, (CLD) évolu à pas des tortues. Sur place l’on observe déjà l’étalage des marchandises le long de cette route, d’autres y exercent, comme par exemple la soudures des portes.

Inscription ISJC

Outre, derrière le marche, il s’observe sur la même voie un tas d’immondices qui dégagent une odeur nauséabonde.

Des sources sur place renseignent que les travaux ont été arrêtés suite au manque de financement.

Certains parlent d’un montant évalué à 14 milles dollars déjà déboursé par le gouvernement provincial et 10 milles dollars par la population de lacale. A ce jour, plus de 130 mètres de la route sont bétonnés derrière le marché de Nyawera.

Les habitants de cette partie de la ville veulent voir des personnes de bonne volonté leurs venir en aide ainsi que les autorités de la province.

Signalons que les travaux initiés par la population de Mukukwe en commune d’Ibanda ont été lancés depuis février 2023 sur fonds propre du Comité local de développement de cette avenue et une partie de dons du gouvernement provincial du Sud-Kivu.

JOSEPH ROLD

Inscription ISJC

Un commentaire sur « Bukavu: une année après, les travaux de réhabilitation du tronçon routier Nyawera-Mukukwe demeurent toujours inachevés »

  1. Désolé. Les gens de bonne volonté comme Aime Boji a libéré plus de 5000 $ mais les muyomeka ne veulent tjrs pasque la route soit achevée. Ouvrez l’oeil et le bon, et pour nous cette voie alors. C’est devenu un champ de récolte pour les uns.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.