Bukavu/Requiem pour la paix: Uwezo Afrika Initiative se recuille à travers des chants classiques d’inspiration religieuse et d’esthétique contemporaine au Collège Alfajiri

L’organisation Uwezo Afrika Initiative a organisé un événement de Requiem pour la paix deuxième édition ce samedi 23 octobre 2021 dans la grande salle du Collège Alfajiri à Bukavu. C’est à travers des chants classiques d’inspiration religieuse et de l’esthétique contemporaine qu’a eu lieu ce moment de recuillement, d’introspection et de deuil qui servira d’acte symbolique de memoire afin que les personnes qui ont atrocitement tuées ne soient oubliées.

Selon la directrice de Uwezo Afrique Initiative Douce Namwezi, l’objectif concret de cet événement est de se souvenir tout d’abord des atroctités commises en République Démocratique du Congo et plaider à travers les disours qui ont suivi pour l’histoire malheureuse que le pays a vécue ne puisse plus se répéter. Ceci pour permettre les générations futures de vivre en paix et qu’on ne puisse plus compter les morts en RDC.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Cette dernière indique que le message clé de cette deuxième édition du Requiem est “La paix et la cohésion sociale, le devoir de l’histoire”.

” Cette deuxième édition du Requiem pour la paix, est la continuité de la première édition. C’est pourquoi il a été important de se remémorer, d’en parler, de ne plus banaliser la mort et de redevenir senssible à la vie et de ne plus continuer à penser que c’est normal que des générations en générations continuent à vivre des affres de la guerre”, a dit Douce Namwezi.

Elle fait savoir que le Requiem pour la paix, est un symbole de recuillement et de devoir de mémoire à travers dez chants pour pleurer les morts que le pays a enregistré dans des multiples massacres et atrocités.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

En sommes, Uwezo Afrika a mis en oeuvre cette initiative dénommée “Requiem pour la paix”, afin de servir d’acte symbolique de memoire, de recuillement et de deuil pour les congolaises et congolais qui ont vécu et vivent encore tant des morts, cela pour ne jamais oublier les milliers des victimes (vivantes et mortes) des conséquences directes et indirectes des guerres et des conflits armés sur toute l’étendue de la RDC depuis 25 ans, agir pour que la paix véritable soit construite sur la réconciliation et la cohésion sociale.

Organisé sous forme artistique, Ce événement de Requiem pour la paix a connu la participation du représentant du Prix Nobel de Paix 2018, de la directrice de la coopération suisse, le représentant de madame le ministre provincial de la culture, des artistes, étudiants, le délegué de la société civile, pour ne citer que cela.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.