Bukavu : pavage des avenues à Ibanda, les habitants sont appelés à s’approprier les ouvrages

Les travaux de pavage de certaines voiries publiques de la commune d’Ibanda ont été lancés officiellement ce lundi 17 juin. Ce volet du projet de stabilisation de l’Est de la RDC pour la paix (STEP II) a pour but de désengorger l’artère principale et permettre une fluidité de la circulation routière dans la ville de Bukavu.

Au total cinq avenues de la commune d’Ibanda sont concernées par ce projet. Il s’agit entre autres des avenues Kasaï-Athénée d’Ibanda, avenue des Ouvriers, rond-point ISP- Mater Dei (Muhungu), avenue Kindu et l’avenue de la Montagne à Nguba.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Prenant la parole pendant la cérémonie, le gouverneur intérimaire du Sud-Kivu, Marc Malago Kashekere s’est dît être satisfait de ce projet qui est un ouf de soulagement pour les habitants de Bukavu et d’Ibanda en particulier.

L’autorité provinciale a à cette même occasion appelé les habitants des quartiers Ndendere et Nyalukemba de bien protéger ces ouvrages en bon père de famille, avant de rappeler que ce projet vient mettre fin aux embouteillages dans la ville.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

J’en profite également pour exhorter les bénéficiaires de ces travaux, qui sont les habitants de la ville de Bukavu à s’approprier ces travaux en facilitant l’exécution et assurant sa maintenance régulière. Nous aurons une route pavée, mais demain vous risquez de voir les prétentieux passer avec de camions de plus de 20 ou 30 tonnes. Nous avons une chance, (…) et nous aussi pour dire merci nous devons bien garder cette route,” exhorte le gouverneur intérimaire, Marc Malago.

Signalons que l’activité a connu la présence du Maire de la ville Zénon Karumba, de la bourgmestre a.i d’Ibanda et plusieurs autres personnalités.

Ces travaux consistent à présent au stockage de matériels sur le chantier, au reprofilage, mais aussi à la préparation de la couche de base.

Ils sont exécutés par une entreprise spécialisée venue de la ville de Goma au Nord-Kivu en collaboration avec l’Office de la voirie urbaine (OVD), et le Fonds social de la République en assure la main d’œuvre sous le financement de la Banque mondiale.

Le sentinelle et Rosalie Bisimwa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.