Bukavu: Le maire Meschack Bilubi exige le respect de l’arrêté portant fixation des frais de transport en commun en ville

Le maire de la ville de Bukavu Meshack Bilubi appelle les conducteurs des taxis bus à respecter l’arrêté urbain No 401/BUR/M.BKV/006/2021 du 30 novembre 2021 portant fixation des frais de transport public par taxi, bus et minus bus à Bukavu.

Le numéro un de la ville l’a fait savoir dans un communiqué officiel rendu public le 26 août 2022.

Inscription ISJC

Dans cette correspondance, Meshack Bilubi précise que le prix de la course n’a reçu aucune modification même après la décision du gouvernement provincial interdisant les motocyclistes de circuler sur le boulevard Patrice Emery Lumumba.

Par la même occasion, cette autorité met en garde les conducteurs des taxis et bus qui font les démis courses et ceux qui haussent les prix pendant les heures tardives.

” Sont aussi mis en garde les conducteurs des taxis bus qui créent des embouteillages en voulant doubler même dans les conditions difficiles. Ainsi, il est demandé au commandant de la police de circulation routière de veiller à l’exécution de l’arrêté existant et de bien corriger les contrevenants à cette mesure.” Peut-on lire dans ce communiqué.

Rappelons qu’un désordre s’observe de plus en plus actuellement dans le secteur de transport en commun à Bukavu. Les chauffeurs fixent sans se gêner les prix du transport en commun à leur guise.

Plus d’un observateurs pensent que la prise des décisions sans mesures d’accompagnement appropriées fait à ce que des habitants piétinent différentes mesures arrêtées par les autorités.

Sachez qu’en décembre 2021, l’autorité urbaine avait fixé à 700 FC le prix de la course en taxi et 500 FC celle effectuée dans le bus.

Philémon Mutula.

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.