Bukavu : le discours du chef de l’Etat congolais suscite des réactions

Bukavu : le discours du chef de l’Etat congolais suscite des réactions

Dans le discours du président Joseph Kabila à la nation ce mercredi 5 avril, deux points qui divisent la classe politique congolaise à savoir la nomination du premier ministre dans les 48 heures qui suivent son discours et l’organisation des élections prochaines ont  constitués un message auquel les habitants de Bukavu ont réagi.

Dans un reportage réalisé par jambordc.info,  certains habitants de Bukavu ont des points de vue divergents.

Inscription ISJC

Pour certains, le président de la république ne veut pas la mise en œuvre des accords politiques conclus à la cité de l’Union africaine (UA) et au Centre interdiocésain.

« J’ai suivi le discours du président avec attention mais je suis en train de constater qu’il ne veut pas mettre en application ce qui a été dit dans les accords. Si non,  il aurait déjà nommé le candidat du rassemblement à la primature. A moins qu’il se fabrique le sien en ces 48heures » s’est exprimé un habitant de Bukavu qui a requis l’anonymat.

Pour d’autres, le nom du futur premier ministre est un secret que seul le président connait, quel que soit son obédience politique.

« Je pense que si le président va nommer le premier ministre, il ne sera pas du vrai rassemblement mais un ministre du faut rassemblement qu’il connait lui-même. En suite il a dit qu’il va organiser les élections mais, pourquoi n’a-t-il pas précisé le délai ? »

Pendant ce temps, le pessimisme se fait sentir dans le chef d’autres citoyens. Ils croient à une promesse éternelle qui nourrit les espoirs du peuple congolais.

« Pour moi, je n’attends rien de réalisation dans son discours. Il sait donner des promesses qu’il ne sait pas réaliser ».

A noter qu’aux discussions du centre interdiocésain, les parties prenantes ne s’étaient pas mis d’accord au sujet de la nomination du premier ministre et de la présidence du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA). Les deux points constituant ainsi le nœud de la crise politique actuelle en RDCongo.

Aristote Makusudi

 

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.