Bukavu : La rivière Kauwa, un danger ignoré en saison des pluies

Bukavu : La  rivière Kauwa, un  danger ignoré en saison des pluies

La rivière Kauwa traverse  plusieurs avenues dans les  communes d’Ibanda et Kadutu  pour se déverser  dans le lac Kivu. Sa conduite bloquée par des déchets ménagers, Kauwa oriente les eaux des pluies dans les ménages, emportant tout à son passage lorsqu’il pleut sur la ville de Bukavu ; ce qui constitue un danger pour les familles installées le long des rives.

En saison sèche, on constate une baisse sensible du niveau d’eaux. Les habitants en profitent pour jeter des immondices de toutes sortes, Kauwa se transforme en un dépotoir. Les déchets sont visibles un peu partout comme sur les avenues Kangambo et Nyamugo où, en dépit des débris, certains ménages déversent  leurs toilettes dans la rivière.

De l’avenue industrielle jusqu’à la place de l’indépendance, des casses des bouteilles, des emballages en plastiques, déchets  ménagers, des  sachets en caoutchouc et autres déchets obstruent la conduite. Pendant la pluie, eaux  débordent et la ville enregistre des dégâts de parfois en vies humaines et matériels sur le passage de cette rivière.

Au regard de l’état actuel du lit de cette rivière envahi en grande partie par des monticules  des déchets, plus d’un observateur craignent  des probables dégâts.

En outre,  la rivière Kauwa menace les habitations construites sur son parcourt parmi lesquelles des bâtiments qui datent  de l’époque coloniale et dont les murs ont vieilli. Il y a lieu de craindre de prochains  glissements des terrains sur l’avenue Bugabo, pour ne citer que celle-là.

Des sources de la société civile contactées par jambordc.info, renseignent que le bureau de coordination de cette structure et d’autres organisations partenaires avaient  proposé à la mairie la mise des gardes fous aux alentours de cette rivière pour prévenir  les dégâts  dus au  débordement des eaux. « A la place de l’indépendance, par exemple où un Avocat, Me Furaha avait été coincée dans son véhicule par les eaux de cette rivière qui l’ont emportée dans le lac et y a perdu la vie » mais jusqu’à  ce jour,  rien n’est fait.

A en croire cette structure citoyenne, le danger persiste au risque des habitants et des conducteurs de la ville  Bukavu qui habitent ou qui exercent près de cette rivière.

La commission en charge de l’environnement au sein de la Société civile appelle les habitants à plus de responsabilité dans la gestion des déchets.

« Les déchets  visibles dans la  rivière kawa ne tombent pas du ciel mais proviennent des maisons des habitants. Plus on y déverse des immondices, plus on bloque le passage des eaux et quand il pleut, les eaux emportent des maisons et des personnes. C’est toute la communauté qui perd. Nous demandons à la population à utiliser les poubelles dans le ménage ou les poubelles publiques installées dans certaines avenues, cela pourra réduire les risques (…)», estime Rwumbuguza Justin, chargé du service d’assainissement et environnement dans la commune de Kadutu.

Loni Irenge Joël

Jambo1

3 commentaires sur “Bukavu : La rivière Kauwa, un danger ignoré en saison des pluies

  1. C’est un problème non considéré par le gouvernement provinciale mais qui risque d’éclater dans l’avenir et faire encore des dégâts dans la vile de Bukavu

  2. Moi je crois que plusieurs paramètres son à prendre en compte. même si les déchets seraient bien gérés, cela réduirait l’ampleur du risque mais pas vraiment d’une manière significative. il serait mieux de poser la question aux scientifiques, ce sont eux qui sont mieux placés pour expliquer réellement à quel niveau réside le problème.

  3. L’environnement l’un de stratégies de la conservation de l’écosystème, mais la plus grande question reste de savoir s’il existe la symbiose entre ce dernier et l’être humain?
    Comme nous pouvons le remarqué aujourd’hui pour la ville de Bukavu auparavant la verte mais aujourd’hui la poubelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.