Bukavu : La NDSCI appelle la population à s’approprier et protéger le stade de Kadutu

Dans l’objectif d’évaluer la qualité des travaux qui ont été fait dans le stade de la concorde de Kadutu et formuler des recommandations à tous les niveaux, la Nouvelle dynamique de la société civile (NDSCI-RDC) vient de lancer officiellement, un appel à la population du Sud-Kivu à faire preuve de civisme vis-à-vis de ce stade qui vient d’être réhabilité.

C’était au cours d’une visité effectuée ce jeudi 1 Août 2019 au stade de la concorde de Kadutu que cet appel a été lancé par le président national de cette structure citoyenne, Jean-Chrysostome Kijana.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« Notre constat c’est un constat de satisfaction parce que nous venons d’être surpris agréablement par la qualité des travaux qui ont été réalisés au niveau du stade de la concorde de Kadutu. Je dois avouer que c’est du bon travail qui a été fait », a affirmé le président national de la NDSCI après la visite du stade.

Ce dernier a profité de cette occasion pour appeler la jeunesse de Bukavu et toute la population du Sud-Kivu en général, à se transformer en sentinelle de cette œuvre afin que celle-ci bénéficie d’une durabilité.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« Loin de saluer ces travaux, il est aussi question de voir comment protéger cet ouvrage ; d’où nous lançons officiellement comme responsable de la NDSCI, un vibrant appel à la population du Sud-Kivu à s’approprier cette réalisation et ne pas la détériorer», indique Jean-Chrysostome Kijana.

Pour y arriver, notre source invite tous les sportifs et fanatiques à faire preuve de citoyenneté, de responsabilité et de maturité afin d’éviter les cas de saccage des gradins, ceci pour que ce stade reste le plus longtemps possible pour le bien de toute la population.

En somme, après l’évaluation des travaux du stade de la concorde de Kadutu, la Nouvelle dynamique de la société civile (NDSCI-RDC) prévoit dans les prochains jours, une descente sur terrain à Nyatende pour voir à quel niveau se situent les travaux de construction de ce stade, dans le but de demander des comptes aux autorités qui avaient reçu des fonds, produits des contribuables congolais, pour construire ce stade.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.