Bukavu : Deux bandits armés auteurs d’un braquage à Muhungu arrêtés par les éléments de l’ordre

Deux bandits lourdement armés auteurs d’une opération de braquage enregistré ce mardi 15 décembre 2020 aux environs de 9 heures à Muhungu dans le quartier Ndendere en commune d’Ibanda dans la ville de Bukavu au Sud-Kivu viennent d’être arrêtés par la Police Nationale Congolaise (PNC) au niveau de feu-rouge dans la même commune. Information livrée par le président de la société civile communale d’Ibanda, Monsieur David Cikuru au cours d’un entretien téléphonique avec Jambordc.info

Ce dernier renseigne qu’il s’agit de Monsieur Samuel Namuhunga négociant d’or de son étant qui a été victime de ce braquage attribué à ces malfrants munis d’armes et vêtus en tenue civile. Il souligne que lors de cette opération, une somme importante d’argent a été emportée par ces deux hors la loi, avant de tirer plusieurs balles à l’air et se volatiliser dans la nature.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« (…) Pendant cette opération, une personne a été blessée par balle et a été transférée à l’hôpital Général de Référence de Bukavu pour des soins appropriés. Mais les vaillants motocyclistes ont fait de leur mieux pour suivre la moto qui transportait ces bandits et on les a attrapé au niveau de feu-rouge, ces bourreaux sont maintenant dans les mains de la police à Labotte pour savoir le mobile de tous les actes ignobles qui sont en train de mener contre la population du Sud-Kivu et celle de Bukavu en particulier », témoigne David Cikuru.

Ce dernier regrette de voir que les bandits arrêtés la semaine passée dans le quartier Nyalukemba ont été relaxés par la justice et constituent selon lui une source de menaces aux cadres de base de cette municipalité ainsi qu’à la population qui les avait dénoncé.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Notre source dénonce avec amertume l’insécurité grandissante devenue monnaie courante dans les trois communes de la ville de Bukavu. Elle plaide pour l’implication active et urgente des autorités ayant la sécurité dans leurs attributions pour restaurer la sécurité dans cette contrée. A la population de continuer à dénoncer tout cas suspect d’insécurité.

Moïse Aganze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.