Bukavu :”Des barrières à l’égalité homme-femme”, un nouveau ouvrage mis sur le marché

Le journaliste et écrivain Déogratias Cikuru Kadjunga appelle le gouvernement congolais à s’impliquer pour que les lois du pays qui prônent l’égalité entre homme et femme conformément à l’article 14 de la Constitution soient respectées. Un message lancé lors du partage du contenu de son livre :”Des barrières à l’égalité homme-femme”avec la commission genre du Guichet d’économie local du Kivu, (GEL SUD KIVU).

Pour lui, dans la ville de Bukavu en particulier, les inégalités du genre persistent en matière d’accès aux ressources, à l’éducation, de participation à la gestion ou encore à l’emploi d’où l’écart genre.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

“Si la Constitution congolaise à son article 14 reconnaît le droit à l’homme qu’à la femme d’accéder à l’emploi, aux moyens de production, “la situation est loin d’être une réalité, une situation qui alimente ces barrières à l’égalité homme-femme”, argumente-t-il.

Et d’ajouter :

“Plus la femme est éduquée, on a vite compris que, plus elle a la chance de participer, à faire respecter ses droits. Lorsque la femme est éduquée, elle a plus la chance de faire respecter cette égalité entre homme-femme,”.

Selon l’enquête faite, sur 120 personnes contactées, nombreuses ont affirmé que si l’État s’implique davantage à faire respecter les lois du pays, donc cette égalité entre homme-femme devrait être respectée.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Dans la même logique, Cikuru pense que la justice doit aussi sanctionner les auteurs des violations des droits de la femme, mais aussi la responsabilité de la famille à éduquer les filles et garçons en leurs montrant qu’ils sont tous égaux,doit être pris en compte.

Gabriel ACIRUSHOKOLIRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.