Nord-Kivu : les FARDC gagnent du terrain autour de Kanyabayonga/Lubero

L’armée congolaise a repris du terrain dans la région de Lubero et Rutshuru, dans la province du Nord-Kivu, alors que la situation reste tendue dans la zone.

D’après de sources citées par la radio Okapi, de violents affrontements ont éclaté vendredi 7 juin sur l’axe Kikuku-Kanyabayonga, situé dans la partie nord de la chefferie de Bwito, dans le territoire de Rutshuru. Les combats ont opposé les FARDC et ses alliés locaux aux rebelles du M23, soutenus par l’armée rwandaise.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ces violents combats qui ont duré jusqu’à tard dans la soirée, se sont soldés par la reconquête de plusieurs villages de la zone par les FARDC. Cette avancée a permis d’éloigner les combats de la cité de Kanyabayonga, au sud de Lubero, confirme notre source.

D’autres sources indiquent que les villages de Mirangi, Lusuli et Kyaghala, situés à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de la cité de Kanyabayonga, ont été le théâtre des combats les plus intenses. Selon des sources militaires, les FARDC, soutenues par une coalition de groupes armés locaux, ont réussi à déloger les rebelles du M23 de ces zones, rétablissant ainsi le contrôle de l’armée.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Cependant, malgré ces avancées, les rebelles du M23 maintiennent toujours leur emprise sur les villages de Lusogha et Bulindi, situés entre les trois villages repris par les FARDC et la cité de Kanyabayonga, au sud de Lubero.

Des affrontements ont également été signalés dans d’autres régions, notamment à Kikuku, chef-lieu de la chefferie de Bwito, et sur l’axe Kabasha-armoirie, dans le Parc national des Virunga, en direction de Rwindi, toujours en territoire de Rutshuru.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.