Bukavu : Démolition d’une vingtaine de maisons construites à l’entrée du Camp saio ce vendredi 9 juin

Bukavu : Démolition d’une vingtaine de maisons construites à l’entrée du Camp saio ce vendredi 9 juin

Dans la matinée de ce vendredi, une vingtaine de maisons érigées à l’entrée du Camp militaire Saio sur l’avenue cercles Hippiques ont été démolies par l’auditorat militaire de Bukavu.

Certains habitants dont les maisons ont été touchées fustigent  cette décision estimant que la mairie devait interdire les constructions au lieu de détruire ce qui a été bâti.

Inscription ISJC

« Nous sommes désolés de cette façon d’agir. Au lieu que la mairie interdise la construction, elle observe simplement. Quand on achève, c’est alors qu’elle s’approche pour démolir. Comment allons-nous gérer cette situation ? », s’est indignée une victime.

D’autres estiment que la population ne peut se permettre d’ériger des maisons sur le sol de l’Etat sans l’aval des autorités.

« C’est anormal que la population se permette de construire sur un domaine de l’Etat à l’insu des autorités. Ce sont eux qui vendent les parcelles aux habitants puis quand ça ne marche plus, ils ordonnent la démolition (…) », a fustigé, Jean-Paul Kakudja, habitant.

L’opinion s’interroge sur le sort  des constructions qui se font dans le cimetière de la Ruzizi où, actuellement, il est difficile de distinguer la tombe de la table dans certaines maisons.

Dans un communiqué diffusé à la radio publique, le conseil urbain de sécurité a promis de démolir toutes les maisons construites dans ces cimetières.

Jean-Marie Mulume

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.