Bienvenue Karhakubwa (Chercheur) : « La jeunesse congolaise doit cesser de servir de marchepieds aux acteurs politiques »

Bienvenue Karhakubwa (Chercheur) : « La jeunesse congolaise doit cesser de servir de marchepieds aux acteurs politiques »

Dans sa conférence animée vendredi 08 décembre à Kinshasa sur « le rôle de la jeunesse intellectuelle dans la promotion de la paix et du développement durable en RDC », le chercheur congolais en paix et développement, Bienvenue Karhakubwa  interpelle les jeunes congolais à s’impliquer dans la promotion de la paix et du développement et ne pas se laisser manipuler par les acteurs politiques congolais.

Devant la crème intellectuelle des chercheurs, scientifiques et étudiants de l’Institut supérieur pédagogique (ISP) de Gombe, Karhakubwa centre son intervention sur les rapports entre  les concepts paix  et développement  durable. Selon lui, c’est en vue d’amener  la jeunesse intellectuelle  à en faire la promotion  car « on  peut bien promouvoir que ce que l’on comprend mieux » a-t-il expliqué.

Inscription ISJC

Plusieurs défis socio-politiques, dit l’orateur, constituent  un obstacle  majeur au règne de la paix et du développement  durable. Il évoque « la mauvaise gouvernance, le chômage, l’insécurité criante et  le recours  à la violence  de jeunes, le vieillissement  de la classe politique et le  faible engagement des jeunes filles et garçons dans les instances de prises de décision » ; un frein au développement durable.

Il croit que les jeunes intellectuels devraient  combattre les pratiques  des mauvaises gouvernances  en  refusant de s’inscrire dans la logique des  mouvements armés et travailler pour la tenue des élections  crédibles et apaises.  Pour le renouvellement de la classe politique, il appelle à l’adhésion aux différents   mouvements des jeunes  de la société civile  et  forces vives, une clé pouvant  déclencher  une révolution  pacifique  de la jeunesse congolaise. Ceci pour  accéder aux postes dans  toutes les institutions du pays  par la voie électorale.

Karhakubwa appelle à un bouleversement mental  relevant  de la capacitation qui amène les  jeunes à comprendre qu’ils  sont capables d’apporter des réponses aux défis qui rongent la démocratie et défier ainsi les pièges des acteurs politiques.

« Pour  arriver à cette révolution  pacifique, les jeunes  intellectuels  congolais devront cesser de servir de marchepieds   aux acteurs politiques  vieux, sans vision pour la paix et le développement  durable du pays(…). Les jeunes doivent s’engager eux-mêmes  pour relever les défis puisque, le jeune n’est  pas  le Congo  de demain, mais  à la fois le Congo   d’aujourd’hui  et de demain(…) », exhorte-t-il.

Connu pour  la production du livre «  la Reconstruction de la paix  et les rôles  de la Monusco  »,  Bienvenue Karhakubwa est  Assistant   de l’Université   évangélique en Afrique (UEA). Il  sensibilise la jeunesse congolaise sur leadership, la recherche de la paix et le recourt à la  non-violence pour l’instauration de la paix et du développement  durable.

Loni  Irenge  Joel

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.