Beni : la Mairie et la base de la MONUSCO à feu

La population de Beni est descendue dans la rue tôt le matin de ce lundi 25 novembre 2019 réclamant le départ sans condition de la MONUSCO. Ceci pour protester contre les multiples tueries qui continue dans cette ville devant cette structure onusienne qui devait leur assurer la sécurité.


Le bâtiment abritant la Mairie ainsi qu’une base de la MONUSCO à Boykene ont été incendiés par la population en colère qui exige le départ de cette dernière après plusieurs cas de tueries enregistrés dans cette ville.


Cette population en colère s’indigne de multiples massacres perpétrés dans cette ville au vu des agents de la MONUSCO qui, selon les manifestants, devrait leur rassurer la sécurité. Après avoir brûlé la Mairie, ces manifestants sont partis tout droit à Boykene où ils ont brûlé aussi la base de la MONUSCO. 


Nos sources sur place renseingnent que deux manifestants venaient d’être tués par balle réelle devant la base de la MONUSCO à Boykene. Une des victimes serait un habitant du quartier Kasabinyole dans la cellule Camping.


En rappel, en plus des cas déjà enregistrés, 10 personnes ont été encore tuées dans la nuit du dimanche 24 à ce lundi 25 novembre 2019 dans la commune Mulekera, quartier Masiani dans la ville de Beni.


Saddam Patanguli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.