Arrangement particulier : Voici les 4 choses que se sont dites les délégués ce vendredi 17 mars

Arrangement particulier : Voici les 4 choses que se sont dites les délégués ce vendredi 17 mars

Les discussions autour de l’arrangement particulier se sont poursuivis au Centre interdiocésain ce vendredi 1 sur le mode de désignation du premier ministre, la répartition des postes ministériels, le rôle de la CENCO, le président du CNSA, ainsi que certains points du chronogramme.

« Il faut dire qu’hier aucune avancée n’a été enregistrée dans les débats », précise un communiqué de la CENCO publié sur son site web.

Voici les 4 points qui ont fait l’objet des discutions ce vendredi 17 mars :

  1. Désignation du Premier ministre

Dans la plénière de ce vendredi 17 mars, une formule a été proposée par le présidium pour compléter et préciser l’Article 7 de l’arrangement particulier concernant le mode de désignation du premier ministre. Cette proposition qui prend en compte les considérations émises la veille par le président de la CENCO est libellée comme suit : «  le premier ministre est nommé au terme des consultations entre le président de la République et le président du Conseil des sages du Rassemblement ». Cette formulation amendée a été acceptée par la majorité des délégués. Les délégués de la Majorité présidentielle après s’être concertés, ont souhaité amener prochainement une formulation à ce sujet ; ils reconnaissent toutefois que c’est une avancée.

  1. Répartition des postes ministériels

Concernant la répartition des postes ministériels, les délégués ont insisté sur le fait que cette question n’a jamais fait l’objet de divergences. Les différentes composantes sont d’accord sur le fait que les postes ministériels doivent être partagés. A ce sujet, le Rassemblement a souhaité avoir du temps pour étudier cette question, en vue de sauvegarder les prérogatives reconnues au premier ministre par la constitution dans la formation du gouvernement.

  1. Rôle de la CENCO

En ce qui concerne le rôle de la CENCO, la Majorité présidentielle va proposer une formule lors de la prochaine séance à ce sujet.

  1. Présidence du CNSA

La question autour du président du CNSA a refait surface à la suite de la mort de M. Etienne Tshisekedi. Certains soutiennent que ce poste lui a été accordé en tant qu’individu, d’autres insistent sur le fait que ce poste revient au Rassemblement, d’autres encore pensent qu’il faut un consensus autour de la personne qui va occuper ce poste ; les discussions continuent. Le point qui touche au chronogramme sera abordé prochainement.

Une nouvelle plénière est prévue lundi 20 mars à 15heures pour la poursuite des discutions.

 

JamboRDC.info avec le secrétariat de la CENCO

 

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.