Lutte pour la salubrité, la Mairie de Bukavu s’engage à accompagner la fondation Mannix Nongo

Dans son approche de lutter contre l’insalubrité dans la ville de Bukavu, les amis de Mannix Nongo sous l’égide de la fondation qui porte le même nom, viennent de déboucher ce samedi 15 juin 2019, les canalisations d’eau sur la place dite Major Vangu, dans la commune d’Ibanda. Ceci dans le but de contribuer à la salubrité de cette commune. Occasion pour la Mairie de Bukavu de s’engager à pouvoir apporter un appui matériel à cette fondation afin d’encourager cette initiative.

Pour Bilubi Ulengabo Meschack, Maire de la ville de Bukavu, l’évacuation de ces ordures ménagères pose des nombreux problèmes dans plusieurs coins de la ville et la commune d’Ibanda n’a pas eu l’occasion d’échapper à cette réalité ; d’où son encouragement à la fondation Mannix Nongo pour cette initiative qu’il juge innovante.

« Vous me voyez tout content ! C’est l’expression de ma satisfaction et de ma fierté de voir une jeunesse mobilisée elle-même sans contrainte pour assainir la ville », s’exclame l’autorité urbaine, présent sur le lieu de ces travaux.

Le maire de la ville rassure qu’il va s’entretenir avec cette fondation et va tout mettre en œuvre pour renforcer cette volonté, dans le souci de redynamiser et renforcer la culture des travaux communautaires dits « Salongo ».

« Nous nous engageons à pouvoir apporter un appui à cette jeunesse en terme des matériels, en terme des renforcements de capacités jusqu’à ce que la Mairie puisse s’assurer que la qualité de leur travail est améliorer », s’engage le Maire de la ville.

L’autorité urbaine en appelle donc à la population de la ville, d’être consciente et de faire évacuer et rassembler les déchets ménagers et les conduire dans les poubelles publiques ou à un endroit approprié et non dans les canalisations d’eau.

Elie Bigaba, JRI

1 thought on “Lutte pour la salubrité, la Mairie de Bukavu s’engage à accompagner la fondation Mannix Nongo

  1. LA HONTE NE TUE PAS, SI NON LE MAIRE EN MOURAIT. LA SALUBRITE DE BUKAVU EST LA RESPONSABILITE DU MAIRE AVANT TOUTE AUTRE PERSONNE. IL DEVRAIT AVOIR HONTE DE DEMANDER AUX CITOYENS DE DEPOSER LES DECHETS DANS DES POUBELLES PUBLIQUES. LE MAIRE RECONNAIT BIEN QUE TOUS LES QUARTIERS DE BUKAVU NE DISPOSENT PAS DE POUBELLES PUBLIQUES, CAR SES PROPRES SERVICES LES ONT VENDUES AUX SPOLIATEURS FONCIERS. QU’IL NOUS DISE OU SE TROUVE PRECISEMENT LA POUBELLE DE CHAQUE QUARTIER QUE NOUS EN FASSIONS USAGE A PARTIR D’AUJOURD’HUI. LE MAIRE NE PEUT QU’ETRE CONTENT DU TRAVAIL BENEVOLE DE JEUNES SUR MAJOR VANGU, CAR CA LUI PERMET D’EN FAIRE UN RAPPORT FINANCIER A SON ACTIF. IL A TOUT PROMIS POUR ENCOURAGER CES JEUNES, SAUF L’ARGENT, CAR PENSE-T-IL, QUE CES JEUNES VOLONTAIRES N’EN N’ONT PAS AUSSI BESOIN QUE LUI-MEME. LE TEMPS D’EXPLOITER LES JEUNES EST REVOLU. LE VOLONTARIAT NE SIGNIFIE PAS BENEVOLAT. NOUS DEPLORONS CETTE POLITIQUE DU MAIRE. IL DOIT PRENDRE SES PROPRES INITIATIVES ET NON RECUPERER CELLES DE JEUNES A SON ACTIF…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.