Ziralo (Kalehe) : Diminution des cas de diarrhée au Centre de Santé Tushunguti

Ziralo (Kalehe) : Diminution des cas de diarrhée au Centre de Santé Tushunguti

Trois mois après une adduction d’eau potable réalisée par le Comité international de la Croix rouge (CICR) du Sud-Kivu dans l’aire de santé de Tushunguti en groupement de Ziralo, les effets sur la santé de la population s’annoncent positifs.

Dans un entretien avec un reporter de jambordc.info,  l’infirmier  titulaire  de l’aire de Santé Tushunguti, Ndamubuya Kuona Fidèle, affirme que le Centre de Santé (CS) enregistre peu de cas des maladies d’origine hydrique, depuis que le CS accède à l’eau potable.

« Il y avait beaucoup de cas des diarrhées enregistrés par mois suite à la consommation d’eau impropre.  Ici au Centre de Santé, nous recevions en moyenne 70 nouveaux cas des diarrhées le mois. Aujourd’hui, nous constatons une diminution sensible à la moyenne mensuelle de 16 cas », a témoigné l’Infirmier Titulaire du CS Tushunguti.

Pour l’instant, seuls les villages non-bénéficiaires du projet restent buttés à ces défis et, poursuit-il, c’est de là que proviendraient des cas élevés de diarrhée qui sont actuellement enregistrés au CS.

« La plupart des cas des diarrhées que nous recevons actuellement viennent des villages Bundje, Bunyangungu, Katale,… villages non encore desservis en eau potable et qui continuent à utiliser l’eau des sources non-aménagées qu’ils puisent à ciel ouvert et qui reste un danger permanent pour la santé de cette population », a-t-il déploré

En dépit des cas de diarrhée, le service de la maternité enregistrait couramment des cas d’infections chez les accouchées après l’utilisation des eaux malpropres ; ce qui est désormais réduit.

« De même à l’accouchement, les parturientes étaient exposées à plusieurs risques d’infections puisqu’elles n’utilisaient que de l’eau de sources. En ces jours, les cas d’infections sont réduits puisque tout le monde accède à l’eau propre », a-t-il soutenu.

L’infirmier titulaire crie au secours en faveur des populations des villages qui n’ont jamais puisé de l’eau propre à Ziralo.

« C’est l’occasion pour nous de rendre hommage au CICR pour cet acte humanitaire. Nous lançons aussi  un appel au CICR et à d’autres partenaires humanitaires intervenant dans le secteur d’Eau, hygiène et assainissement (EHA) en en faveur de ces villages pour que toute l’aire de Santé de Tushunguti soit couverte en eau potable », plaide-t-il.

L’aire de santé de Tushunguti, une structure de la Zone de Santé rurale de Bunyakiri, est située dans le Groupement de Ziralo, à plus ou moins 72 km de la cité de Minova en territoire de Kalehe dans la province du Sud-Kivu.

D’une population totale de 16 655 habitants, l’aire de santé de Tushunguti est constituée de 10 villages notamment Bundje, Bunyangungu, Butumba, Kafufula, Katale, Kilambolambo, Mafuo, Mpanama, Ndumba et Tushunguti.

Jean-Marie Mulume

Jambo1

Un commentaire sur “Ziralo (Kalehe) : Diminution des cas de diarrhée au Centre de Santé Tushunguti

  1. WRITE SOMETHING… pour moi il serais mieux que la zone de santé de bunyakiri avec son partenaire trationaire coordination medicale ECC /55E CEBCE ainsi que CICR. MSF qui sont les intervenant dans l.aire de sante de tutshungu à ziralo pensent a prouvoire le centre de santé de tutshunguti en centre hospitalier pour venir en aide lapopulation de ziralo. bunyakiri, numbi, minova, kalungu sont des lieux tres éloigmé pour qu.une personne soit consulté par le médecin. se/ agent sanitaire fabrici A1 enscience infirmiere et gestions de projets multiple de santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.