Walungu : les ONGs Caritas Congo, et CHWID viennent de briefer 83 prestataires des soins et membres des équipes cadres des zones de santé de walungu et mubumbano sur la NAC, la CPSr, l’ANJE et le PCMA

Les ONGs Caritas Congo et CHWID viennent de briefer des prestataires de soins et membres des équipes cadres des zones de santé sur la nutrition à assise communautaire, la consultation préscolaire redynamisée, l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant et la prise en charge intégrée de la malnutrition aigüe.

Ces assises de trois jours étaient organisées du jeudi 07 au samedi 09 mars 2024 ; ont eu lieu dans la zone de santé de Walungu, le territoire qui porte le même nom. Elles ont connu la participation des prestataires des soins et membres des équipes cadres des zones de santé venus de deux zones de santé à savoir Walungu et Mubumbano.

Ces activités interviennent dans le cadre du projet multisectoriel de nutrition et santé dans sa composante de nutrition à assise communautaire ; un projet du gouvernement congolais financé par la banque mondiale à travers l’UG-PDSS.

Kabwika Lenkwa du programme national de nutrition qui, au nom du Chef de division provinciale de la santé lancé ces assises, a appelé les participants à être assidus à la matière car, ils auront la charge de la restituer.

Le chef de bureau de l’UG-PDSS, Albert Mukinji présent également à cette cérémonie, a invité les prestataires des soins et les membres des équipes cadres des zones de santé ciblées à s’approprier ce projet qui vient contribuer à lutter contre la malnutrition dans les deux zones de santé précitées, notamment chez les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de 0 à 59 mois en mettant un accent particulier aux mille premiers jours de l’enfant.

L’un des facilitateurs du jour, Docteur Marcus Bikoro Assistant technique au programme national de nutrition, a quant à lui recommandé les participants de mettre à contribution toutes les connaissances apprises au profit de leurs communautés pour contribuer à lutter et réduire le taux de la malnutrition dans ces deux zones de santé ci-haut citées.

« Nous avons abordé trois thématiques dont la NAC, l’ANJE et la CPSr, et nous avions insisté sur la prévention de la malnutrition dans la communauté. Nous recommandons aux participants de bien capitaliser les acquis de ce briefing surtout le volet de la NAC et aller dans la communauté pour sensibiliser les membres de la communauté pour que cette dernière puisse se prendre en charge avec leurs propres moyens. Ces enseignements sont très importants pour eux, et ils doivent aller dans leurs aires de santé pour faire la restitution à leurs collègues qui n’ont pas eu l’occasion d’y participer vu le nombre limité de participants, » a-t-il martelé.

Satisfaits de ce briefing, les participants ont profité l’occasion pour remercier CHWID et Caritas Congo, organisations en charge de mise œuvre, d’avoir organisé ces assises de trois jours qui leurs ont permis d’acquérir et de renforcer des nouvelles connaissances sur la NAC, l’ANJE, la PCMA et l’organisation de la CPSr.

Ces derniers se sont engagés à sensibiliser les membres de la communauté sur la bonne pratique d’utilisation des aliments et l’organisation des activités de la CPSr afin de lutter et contribuer à lutter contre la malnutrition dans leurs aires de santé respectives.

« On nous a appris comment faire la prise en charge de la communauté pour lutter contre la malnutrition dans la zone de santé de Walungu. Après ce briefing, nous comptons déjà organiser les relais communautaires, faire la restitution afin qu’ils puissent organiser les activités dans la communauté. Comme j’ai déjà des stratégies, nous allons bousculer ensemble avec toute mon équipe et les membres de la communauté pour barrer la route à ce fléau de la malnutrition dans notre zone de santé, » a indiqué Jérémie Cirhuza infirmier titulaire de l’aire de santé de Lurhala

De son côté, Odette Ntakobajira, nutritionniste au centre de santé de Muko fait savoir qu’elle ne regrette pas le temps passé dans ces assises de trois jours car, estime-t-elle, ce briefing était bénéfique pour elle étant nutritionniste dans son aire de santé.

« Je m’engage après cette formation de mettre en pratique toutes les informations et pratiques que j’ai pu recevoir tout au long de ces trois jours. Je ne savais pas faire le remplissage de la fiche CPS et remplir la fiche de registre mais, grâce à cette formation, je sais maintenant comment procéder et je m’engage désormais, à faire mieux que ce que je faisais avant cette formation. Je vais réunir les membres de CAC, CODESA et les leaders locaux pour les briefer sur la matière apprise afin que tout le monde s’implique pour contribuer dans la lutte contre la malnutrition dans notre communauté, » a-t-elle promis.

Et de poursuivre :

« Nous disons merci aux organisateurs de ces assises car, la NAC n’était pas dans la zone de santé de Mubumbano, c’est pour nous la première fois d’accueillir ce projet et nous vous promettons qu’après cette formation nous allons charger nos batteries pour lutter contre la malnutrition dans la zone de santé de Mubumbano. En réalité, cette zone de santé est touchée par ce fléau à 52% et nous comme nous avons déjà l’information, nous nous engageons à restituer cette matière à nos collègues que nous ayons tous une même compréhension sur les activités de la NAC, ».

Il sied de noter que c’est au total quatre-vingt-trois prestataires des soins et membres des équipes cadres de deux zones de santé venus dans différentes aires de santé qui ont bénéficié de ce briefing.

Pour rappel, le projet multisectoriel de nutrition et santé dans sa composante de la nutrition à assise communautaire est mis en œuvre par le groupement Caritas Congo, CHWID et TOP DRC et ont déjà briefé 11 zones de santé sur les 13 concernées par le projet à l’exception des zones de santé de Minova et Kaniola.

Natasha Balegamire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.