Tension RDC-RWANDA : Kinshasa accorde à Vincent Karega 48 heures pour faire ses valises

Tension RDC-RWANDA : Kinshasa accorde à Vincent Karega 48 heures pour faire ses valises

Le président de la République Felix Tshisekedi a présidé une réunion élargie du Conseil supérieur de la défense samedi 29 octobre à la cité de l’Union Africaine à Kinshasa.

Selon le compte rendu de cette réunion lu par le porte-parole du Gouvernement Patrick Muyaya, Il a été question de faire le point de l’évolution de la situation sécuritaire dans le Nord-Kivu marquée particulièrement par une série d’attaques et l’occupation de quelques localités congolaises, dans le territoire de Rutshuru, par le M23 appuyé par l’armée rwandaise.

Inscription ISJC

Le Conseil supérieur de la défense se base sur différents rapports recueillis sur terrain qui révèlent qu’il a été observé, ces derniers jours, une arrivée massive des éléments de l’armée rwandaise pour appuyer les terroristes du M23 en vue d’une offensive générale contre les positions des Forces armées de la République Démocratique du Congo(FARDC) ».

Ainsi, le Conseil supérieur de la défense demande au gouvernement d’expulser dans les 48 heures après sa notification, Vincent Karega, ambassadeur du Rwanda en RDC, précise le communiqué de Patrick Muyaya.

Cette haute instance de la défense nationale demande également le Gouvernement de prendre des nouvelles mesures supplémentaires de restriction d’accès au territoire congolais à l’encontre du Rwanda. Et, d’accroitre la force de frappe des forces de défense et de sécurité.

Tout en félicitant les FARDC pour leurs bravoure et détermination à défendre l’intégrité territoriale de notre pays, le conseil a profité de cette occasion pour rappeler la recommandation du chef de l’Etat celle de demander aux congolais de s’abstenir de tout type de discours, d’actes de violence ou de stigmatisation contre les communautés rwandophones pour ne pas prêter le flanc à l’ennemi.

Philémon Mutula.

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.