Sud-Kivu : Un projet pour appuyer l’agriculture à Kabare, Walungu, Idjwi et Kalehe

Les activités du projet de l’agro écologie pour le renforcement de la sécurité alimentaire des ménages des petits exploitants agricoles en province du Sud-Kivu (PARSECAL),  ont été lancé ce vendredi 20 septembre à l’hôtel Horizon dans la ville de Bukavu.

Ce projet vise à renforcer les compétences des agriculteurs, inspecteurs agricoles, administrateurs de territoires,  organisations paysannes et des chefs d’établissements qui organisent la section de l’ agronomie. C’est dans le but de comprendre les principes de l’agro écologie pour améliorer les techniques culturales, de produire plus, de qualité et protéger l’environnement.le Le chargé de l’administration du projet a invité les parties prenantes à vulgariser aux agriculteurs les innovations de l’Agro écologie dont l’utilisation de l’engrais organique, le paillage dans les champs, le fait d’éviter les feux de brousse et l’arrêt de l’incinération des herbes dans les espaces cultivables.
_“Ces notions amèneront les petits exploitants agricoles à améliorer ces techniques, en produisant plus de qualité, promouvant la sécurité alimentaire et éviter l’utilisation des OGM(engrais Chimiques et les pesticides), l’émission de gaze à effet dessert qui provoque le changement climatique_ “, précise Sylvain Mapatano.

Ce projet de deux ans va être exécuté par  quatre organisations de développement. Entre autres le Centre d’apprentissage professionnel et artisanal, CAPA, IADL, le Centre de promotion rurale à Idjwi,CPR, et la plate forme Diobass.
Les participants ont promis d’ accompagner le projet dans sa mission de construire et promouvoir un modèle de production agricole durable qui intègre la dimension environnementale,  économique, sociale et politique.
Les participants et le consortium ont signé la charte pour la promotion de l’Agro écologie.

Richelieu Byamana.

1 thought on “Sud-Kivu : Un projet pour appuyer l’agriculture à Kabare, Walungu, Idjwi et Kalehe

  1. Nous fils et filles desdits territoires disons le bienvenu à ce macro-programme pouvant appuyer le rélevement socio-économique des milliers des familles.
    Je voulais juste signaler que souvent dans les projets de nature pareil, le Groupement de BUSHWIRA, KAGABI, CIRUNGA n’ont toujours pas été bénéficiaires. Veut dire que toutes les orientations visent KABARE-NORD (Groupement MUDAKA, MITI, USHUMBA, BUGORHE, KATANA, LUHIHI, BIRAVA où à ce jour le programme de l’ONG Mercy Corps couvre tant soit peu les besoins.

    Étant expérimenté dans des tels programmes (Sécurité Alimentaire et Moyens d’existence en faveur des familles retournées et déplacées dans les sites CCCM) avec OXFAM Solidarités Belgique/DGD4 et 5; ECHO 9 et 11/ASPLC pendant 5 ans dans le Masisi et Rutshuru de 2010-2015; 2 ans avec WHH (ex. AAA) dans le Masisi 2017-2018; 1,5 ans avec AIDES/OIM/PAM; je serai très gaie d’apprendre les nouvelles orientations échelonnées en faveur des zones jadis oubliées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.