Sud-Kivu : Purusi axe son projet de société sur 5 priorités avec un coût global de 112 milliards de FC

Les députés provinciaux du Sud-Kivu ont investi tard dans la soirée de ce vendredi 28 juin le gouvernement provincial dirigé par Jean-Jacques Purusi Sadiki publié l’avant midi.

Cette investiture intervient après que le gouverneur ait présenté son programme d’actions que les députés ont jugé recevable.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Un programme ambitieux

Ce programme quinquennal 2024-2028 est chiffré autour d’un coût global de 112 milliards de francs congolais soit 40 millions de dollars américains au taux de 2800 fc.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Il présente de nombreuses réformes ainsi que des projets structurants, élaborés pour accélérer le développement économique et social de la province du Sud-Kivu à très court terme, à court terme, à moyen terme et à long terme.

Le professeur Jean Jacques Purusi a circonscrit sa vision en axes inspirés de 6 piliers du projet de société du Président de la République Félix Tshisekedi.

C’est notamment instaurer une gouvernance transparente et un leadership au service du développement, relancer le secteur productif et de croissance, améliorer l’accès aux services sociaux de base, revitaliser le réseau provincial d’infrastructures, mais aussi améliorer le cadre de vie des populations du Sud-Kivu.

Les défis auxquels ce gouvernement fera face

Le chef de l’exécutif provincial du Sud-Kivu reconnaît tout de même la situation socio-économique difficile dans laquelle ce programme est élaboré. Alors que le Sud-Kivu dispose d’énormes potentialités humaines, agricoles, forestières, minières, culturelles. L’autorité provinciale estime que ce programme est une réponse à cette problématique.

Pour ce faire, J.J. Purusi a annoncé qu’il va entreprendre des réformes dans la rémunération et la bancarisation de tous les processus de paiement des taxes et autres redevance, l’instauration d’un guichet unique pouvant permettre aux assujettis d’effectuer en une seule fois, le paiement couvrant toutes les taxes dûes à la province afin de réduire les tracasseries administratives.

Pour rappel, le gouvernement Purusi 1 est composé de 10 ministères dont deux femmes et trois secrétaires administratifs.

Juvénal MUTAKATO

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.