Sud-Kivu : La société civile exige une réunion inclusive pour définir le plan de retrait de la Monusco de la RDC

Sud-Kivu : La société civile exige une réunion inclusive pour définir le plan de retrait de la Monusco de la RDC

Le bureau de coordination de la société civile condamne avec la dernière énergie les violences et usage disproportionné de force pour disperser les manifestants anti MONUSCO qui a conduit à la perte en vies humaines et matériels à Butembo, Goma et Uvira.

Dans une déclaration rendue publique ce Jeudi 28 juillet 2022 Adrien Zawadi président de cette structure citoyenne indique qu’à l’allure où vont les choses, une réunion interinstitutionnelle est nécessaire pour revoir et redéfinir le mode accéléré du plan de retrait de la force Onusienne en République Démocratique du Congo (RDC).

Inscription ISJC

Pour lui, les revendications de la population sont légitimes étant donné qu’elle est la première victime des conséquences de l’insécurité entretenue sous le silence coupable et complice de la communauté internationale qui dépasse leur seuil de l’acceptable et du supportable.

” Les congolais doux qu’ils soient de l’ituri, du Nord-kivu, du Sud-kivu ou d’ailleurs ont droit à la vie comme tous les autres êtres humains. L’insécurité imposée aux Congolais ne doit plus être un gage pour la sécurité des pays voisins. Le bureau de la coordination de la société civile demande aux autorités Congolaises de prendre toutes les dispositions et s’assumer vis-à-vis de la volonté de paix de son peuple” Explique Adrien.

La société civile du Sud-kivu invite le conseil de sécurité de la RDC à tirer une leçon de cette expression populaire et à imposer des sanctions au régime de Kigali et kampala qui sont les instigateurs de l’insécurité au Congo.

Elle appelle toute la population du Sud-Kivu a la retenue et au calme pour ne pas jouer au jeu de l’ennemi pendant cette période pré-électorale.

Pour rappel, 4 jeunes sont morts à Uvira au sud-kivu lorsqu’ils manifestaient pour exiger la retrait de la force Onusienne de la RDC le mercredi 27 juillet 2022. A ce bilan s’ajoute celui du Nord-Kivu qui a fait au-moins 15 morts et une soixantaine de blessés depuis le lundi 25 juillet 2022.

Gisèle Bashwira

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.