Sud-Kivu : la province a connu 43 personnes tuées en mai dernier, (SAJECEK-Forces vives)

43 cas de tueries, 7 cas d’enlèvements, 13 maisons attaquées, 4 cas de bracage des véhicules documentés au cours du mois de mai dernier, note les statistiques publiées ce jeudi 6 juin par l’organisation des droits humains SAJECEK-Forces vives, dans la ville de Bukavu (Sud-Kivu).

D’après ce bulletin surprise exploité par Jambordc.info, le cas de tueries représente une hausse par rapport au mois d’avril qui avait connu 23. Le territoire de Kalehe est l’entité qui a été plus touchée avec 14 cas de décès.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Dans la rubrique des maisons attaquées, SAJECEK-Forces vives a enregistré 18 cas sur toute l’étendue de la province. Une hausse par rapport au mois d’avril dernier où 13 maisons ont été attaquées par des bandits armés.

Par ailleurs, 4 véhicules ont été braqués par des bandits armés durant le mois de mai dernier. Le territoire de Mwenga a connu 2 cas. les enlèvements continuent à faire des victimes au Sud-Kivu rapporte ce bulletin. 7 personnes ont fait objet d’enlèvements, ce qui représente une diminution par rapport au mois d’avril dernier.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

La ville de Bukavu a connu plus de cas. Le recours à la pratique de justice populaire reste d’actualité. 6 personnes ont été victimes de cette pratique dont 3 à Bukavu.

Face à la persistance de l’insécurité, les autorités de la province devraient se mobiliser et prendre des mesures conséquentes afin de permettre la population de vivre en toute quiétude. Des moyens conséquents doivent être alloués à ce secteur pour espérer rétablir la paix en
province, recommancde SAJECEK-Forces vives.

Joseph ROLD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.