Sud Kivu : La LUCHA en guerre contre le détournement des biens publics par les anciens notables d’Idjwi

L’identification de tous les biens octroyés au territoire d’idjwi depuis 1996 à 2018 par le Gouvernement congolais et l’analyse du degré de satisfaction de la population, tels sont les objectifs d’une tribune d’expression populaire qui sera organisée dans ce territoire par le mouvement citoyen LUCHA en date du 25 mai prochain.

Selon Emmanuel Ndimwiza, militant de ce mouvement, cette activité sera lancée au marché de Kashofu à Idjwi Sud et permettra de vérifier tous les biens qui ont été donnés à son territoire en vue d’éclairer l’opinion public quant à ce.

« Ici nous avions identifié quelques éléments dont : la rétrocession, les canots rapides, les tracteurs, l’argent de construction des prisons, les ambulances, l’argent des soins de santé primaires, les fournitures scolaires, le bac, les semences améliorées, l’argent d’épauler les familles qui ont perdu par noyade des jeunes en 1996 lors de l’AFDL et les tôles destinées aux sinistrés de l’ouragan », précise-t-il.

A en croire Ndimwiza, ces biens seraient détournés par les anciens députés, les chefs coutumiers, les anciens ministres et ont gardé silence devant l’intérêt général du peuple qui, pourtant en serait le premier bénéficiaire.

Cette tribune d’expression populaire commence à Kashofu et pourra s’étaler dans tous les groupements du territoire d’Idjwi. Un monument sera également érigé en mémoire de ces jeunes disparus dans le naufrage de 1996 lors de l’arrivée des militaires de l’Alliance des forces démocratiques pour la libération, AFDL, souligne nos sources.

Cette activité est organisée collaboration avec l’ASBL Droits, environnement et citoyenneté et le mouvement Oeil du peuple.

Théophile Ombeni

1 thought on “Sud Kivu : La LUCHA en guerre contre le détournement des biens publics par les anciens notables d’Idjwi

  1. QUE VIVE LA LUCHA. NOUS SALUONS SINCEREMENT LES INITIATIVES ENTREPRISES PAR CES COMPATRIOTES. CEPENDANT, ILS LAISSENT L’APPARENCE DE DISPERSER LEURS EFFORTS. NOUS NE SAVONS EN REALITE LES MOTIVATIONS QUI ORIENTENT SOUVENT LEURS ACTIONS VERS LA QUEU DU SERPENT, AU RISQUE DE SE LAISSER MORDRE, AU LIEU DE L’ATTAQUER DIRECTEMENT PAR LA TETE. A NOTRE HUMBLE AVIS, DANS UN PAYS OU LA RAISON DU PLUS RICHE EST TOUJOURS LA MEILLEUR, LEUR ACTION RISQUERAIT DE NE PAS ABOUTIR A LA RESTITUTION DES BIEN RECLAMES, CAR IL FAUDRA ETABLIR LA CULPABILITE DES PRESUMES SPOLIATEURS, PAS AU MARCHE D’IDJWI, MAIS EN JUSTICE. ET LA OU LES PLAIGNANTS SE LIMITENT A LA DENONCIATION, COMME SOULIGNE DANS LEUR MESSAGE, IL Y A LIEU DE CROIRE QUE CE SONT DES BRUITS MOTIVES POLITIQUEMENT POUR DES INTERETS AUTRES QUE CEUX ARTICULES. ON NE CHASSE PAS DEUX LIEVRES A LA FOIS. LA LUCHA EST PRESQUE PARTOUT ET DANS TOUS LES DOMAINES EN MEME TEMPS. IL Y A BESOIN DE DEFINIR LA VRAIE PROBLEMATIQUE QUI REMEDIERA A TOUS CES PROBLEMES UNE FOIS POUR TOUTES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.