Sud-Kivu : ICJP réclame justice et réparation aux victimes des massacres vécus

Les défenseurs de droits humains du Sud-Kivu plaident auprès des instances nationales afin que justice soit rendue aux victimes de plusieurs massacres enregistrés en province. L’un d’eux, Raphaël Wakenge l’a exprimé ce mercredi 15 mai au micro de JamboFm après la commémoration du massacres de Katogota en territoire d’Uvira et de Kamananga à Bunyakiri en territoire de Kalehe.

Raphaël Wakenge, coordinateur de l’initiative congolaise pour la justice et la paix (ICJP) fait savoir que les survivants de ces massacres vivent toujours dans la peur car leurs bourreaux jouissent de l’impunité et certains mêmes occuperaient des postes de responsabilité dans les institutions au pays.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ce défenseur des droits humains demande aux autorités judiciaires de se saisir de cette question afin qu’une réparation soit faite aux victimes

”Les auteurs de ces massacres sont des éléments du RCD soutenus par l’armée Rwandaise. Les survivants réclament toujours justice.Les victimes reviennent toujours sur la demande du tribunal pénal international pour le Congo,” insiste Raphaël Wakenge.

Pour rappel, plusieurs compatriotes Congolais ont été lâchement abattus par les éléments du Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD) au niveau de Katogota dans la plaine de la Ruzizi le 14 mai 2000 et à la même date en 2012 des combattants FDLR rwandais ont massacré des civils en majorité des femmes, enfants et vieillards à Kamananga à Bunyakiri.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Face à cette situation, le docteur Denis Mukwenge qui s’est aussi exprimé estime à son tour que les autorités congolaises et la communauté internationale doivent tout faire pour adopter et mettre en œuvre une stratégie nationale holistique de justice transitionnelle afin de briser le cycle de la violence et de l’impunité.

Joseph ROLD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.