Sud-Kivu : fermée depuis plus d’une année, les activités ont repris à l’Assemblée provinciale

L’identification et l’enregistrement de nouveaux députés élus du Sud-Kivu a débuté ce jeudi 22 février à l’Assemblée provinciale. Cette opération marque la reprise des activités parlementaires à l’organe délibérant suspendues pendant plus de trois semaines suite à un mouvement de grève des agents administratifs.

Selon des sources concordantes à l’Assemblée provinciale, cette reprise intervient après des négociations entre les grévistes et le gouvernement provincial, mais aussi avec les nouveaux députés élus, qui selon Bernard Safari secrétaire du Syndicat des agents administratifs, se sont engagés à recouvrer tous les arriérés de salaires de ces derniers dans un bref délai.

Dans une déclaration publiée ce mercredi 21 février, le directeur de l’administration de l’Assemblée provinciale a ainsi appelé à la reprise de toutes les activités parlementaires, avec une priorité, l’identification et l’enregistrement de nouveaux élus.

Après cette étape, l’on devra donc se pencher sur la mise en place du bureau d’âge mais aussi du bureau définitif de cette institution pour affronter les élections sénatoriales et celles du gouverneur et vice-gouverneur.

Signalons que les agents administratifs de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu ont commencé leur mouvement de grève depuis le 30 janvier dernier. Ils revendiquaient 32 mois impayés de leur salaire.

Soulignons qu’à ce jour, cet organe affiche complet, c’est-à-dire 48 députés dont 44 élus et 4 chefs coutumiers cooptés le lundi 19 février.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.