Sud-Kivu : Des déplacements massifs des habitants signalés à Fizi

Les populations du territoire de Fizi dans la province du Sud-Kivu fuient les combats entre les éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo et les mai-mai fidèles au dissident Amuri William Yakotumba, éclatés depuis  mardi 23 janvier.

En milliers, les déplacés viennent des localités Nemba, Kikonde, Kasanzara et se dirigent vers la localité de Sebele en RDCongo alors que d’autres se dirigent vers Rumonge dans le Sud du Burundi, passant par le lac Tanganyika, rapporte à Jambordc.info, un confrère contacté sur téléphone à Fizi.

Inscription ISJC

Plus de 4000 congolais seraient déjà déplacés vers Rumonge selon les sources locales.  Pour la coordination des affaires humanitaires OCHA Sud-Kivu,  près de 8000 déplacés internes seraient déjà enregistrés.

Le mouvement se poursuit dans la localité de Kazimia, l’actuel état-major du général autoproclamé William Yakotumba.

A en croire le général Philémon Yave, commandant des opérations Sokola dans la cette partie de la province du Sud-Kivu, les FARDC sont déterminées à anéantir le dissident Yakotumba et tous ses éléments.

Jean-Marie Mulume.

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.