Shabunda : après les inondations d’environ 500 ménages à Baliga, les victimes lancent un cri d’alarme

Au moins 500 ménages passent nuit à la belle étoile, depuis deux semaines, après le débordement de la rivière Ulindi, dans le territoire de Shabunda au Sud-Kivu.

Selon des sources concordantes dans ce vaste territoire du Sud-Kivu, cette catastrophe naturelle a emporté des maisons, des écoles, des églises, après avoir dévasté des champs dans le groupement de Baliga.

Inscription ISJC

Présentement, nombreuses familles qui sont victimes de ces inondations passent nuit à la belle étoile, d’où un appelle est lancé au gouvernement en tant que père de tous ces ménages ainsi que ses partenaires d’intervenir.

La même situation est signalée à Kalehe, après les fortes pluies diluviennes qui se sont abattues à Hombo et à Kiniezire, la population fait face à des difficultés énormes, affirme Delphin Birimbi président territorial du Cadre de concertation de la société civile.

« Des fortes pluies diluviennes qui se sont abattues dans notre territoire de Kalehe sur la route nationale numéro 3 et sur la route nationale numéro 2 étant à la base de plusieurs dégâts, la population vit dans des conditions extrêmement difficiles. C’est pourquoi nous recommandons au Gouvernement de prendre des mesures urgentes pour sauver les différents ménages affectés,» laisse entendre Birimbi.

Signalons que depuis le début de la saison de pluie au pays, plusieurs entités ont été touchées par les inondations mettant ainsi de nombreuses familles en difficulté. C’est le cas par exemple de Kinshasa, où des eaux du fleuve Congo ont inondées les ménages environnants.

Rédaction

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.