RDC: V.Kamerhe promet de redorer l’image de l’Assemblée nationale

Vital Kamerhe a promis de mettre en avant son engagement pour une transparence accrue dans la gestion des affaires publiques et redorer l’image de l’Assemblée nationale. Il l’a dit ce mardi 23 avril avant son élection comme candidat unique au perchoir de la Chambre basse du parlement congolais.

Le président national de l’Union pour la nation Congolaise (UNC) a expliqué sa vision de gouvernance aux députés membres de sa famille politique.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

“Je suis là pour que le peuple congolais soit éclairé sur la gestion de la chose publique. A mon époque, les débats étaient vifs et constructifs, on avait des échanges d’arguments solides au parlement,” a déclaré Vital Kamerhe.

Avant de souligner l’importance de la loyauté et de l’efficacité dans l’exercice du pouvoir.

“La loyauté n’exclut pas l’efficacité. Nous devons être actifs et proactifs, pas juste des chantres ou des flatteurs,” a-t-il indiqué.

Pour cet élu de Bukavu au Sud-Kivu, “l’Assemblée nationale doit prêcher par l’exemple, redorer son image. Elle est responsable de demander des comptes au gouvernement, tandis que le Premier ministre est responsable devant les députés,”.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Vital Kamerhe a gagné l’élection primaire organisée pour permettre à la coalition majoritaire à l’Assemblée nationale de designer le prochain candidat president de la Chambre basse du parlement de la RDC.

Cette élection a été organisée faute de consensus entre les trois candidats prétendants, dont Bahati Lukwebo, Vital Kamerhe et Christophe Mboso.

A l’issue de ces élections primaires, Vital Kamerhe est sorti gagnant avec 183 voix sur 372 votants contre 113 voix obtenues par Mboso et 69 pour Lukwebo.

Juvénal MUTAKATO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.