RDC : Un collectif des organisations porte plainte contre le président Joseph Kabila à la CPI

RDC : Un collectif des organisations porte plainte contre le président Joseph Kabila à la CPI

Un collectif d’associations congolaises de droits de l’homme a porté plainte contre le président Joseph Kabila à la Cour pénale internationale (CPI), le 10 mars 2017.

La plainte vise nommément le Président congolais pour crime contre l’humanité, crimes de guerre et génocide, faisant notamment allusion à l’affaire des fosses communes qui ont été découvertes à Maluku, dans l’Est de Kinshasa, en avril 2015, ou encore plus récemment les massacres présumés commis par l’armée contre les adeptes de Kamuina Nsapu, a dit  Oscar Rashidi, un des responsables de ce collectif, cité par Politico.cd

Inscription ISJC

Il estime que cet acte est un signal fort pour les autorités congolaises et qu’il est temps que les massacres des civils cessent dans le pays.

« C’est une plainte contre Joseph Kabila pour crime contre l’humanité, crimes de guerre et génocide. Ces tueries ont pour responsable le chef de l’Etat qui est censé protéger les civils alors que toutes ces exactions sont perpétrées par les forces de sécurité congolaises (…) C’est donc le chef de l’Etat qui doit répondre de ces actes.  Le dépôt de cette plainte est un signal fort contre le gouvernement de Kinshasa. Il faut que les autorités comprennent l’exaspération de la population congolaise. Les Congolais en ont assez de ces massacres de civils à l’infini. Les autorités doivent comprendre qu’il faut maintenant faire cesser ces massacres », a précisé M. Rashidi.

Tout en précisant que cela ne signifie en aucun cas l’ouverture d’une enquête, la CPI affirme avoir reçu la plainte et promet de tenir informés les initiateurs sur une quelconque décision y afférente.

Quid des autres plaintes souvent déposées à la CPI par des organisations contre l’Etat congolais pour des violations répétées des droits de l’homme ? S’interroge l’opinion.

Jean-Marie Mulume

 

 

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.