RDC: l’ONU exprime sa profonde préoccupation face aux attaques des ADF et l’avancée du M23 vers Kanyabayonga

Les membres du Conseil de sécurité de l’ONU condamnent dans les termes les plus fermes la récente série d’attaques perpétrées par le M23 ayant fait des victimes civiles et blessé un Casque bleu de la MONUSCO. C’est ce qu’on peut lire dans une déclaration publiée ce jeudi 20 juin.

Dans ce document, le membres du Conseil de sécurité des nations unies condamnent également la récente série d’attaques menées par les Forces démocratiques alliées, (ADF) ainsi que l’attaque contre le camp de personnes déplacées internes de Mugunga au Nord-Kivu le 3 mai dernier.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ainsi, ils  expriment leur profonde préoccupation face à l’impact de ces attaques qui, selon eux, aggravent la sécurité et la stabilité précaires en RDC, et dans la région, et détériorent davantage la situation humanitaire actuelle, en particulier pour les civils vivant dans les sites de déplacement.

Ils se disent également profondément préoccupés par l’intensification des attaques qualifiées de systémiques des ADF et par l’offensive actuelle du M23 vers Kanyabayonga, qui a déplacé 350 000 personnes la semaine dernière et qui a entraîné la suspension des opérations de distribution de nourriture et des services hospitaliers.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

A ce sujet, les membres du Conseil de sécurité appellent tous les donateurs à accroître leur soutien en réaction au Plan de réponse humanitaire 2024.

Le Conseil de sécurité exhorte toutes les parties à respecter le droit international, à autoriser et faciliter un accès humanitaire complet, sûr, rapide et sans entrave à tous les civils dans le besoin, en particulier les femmes et les enfants.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.