RDC : Les torchons brulent au sein du FCC entre Henri Lokondo et Jeannine Mabunda

En raison de l’élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale prévue cette semaine, des divisions apparaissent au sein du Front commun pour le Congo (FCC). Après la désignation de Jeannine Mabunda par l’autorité morale du FCC comme seule candidate à la présidence du bureau de l’Assemblée nationale, Henri Tomas Lokondo, annonce qu’il sera aussi candidat à ce scrutin, pour affronter celle sa collège.

« Je suis motivé, parce qu’il y a beaucoup d’amis députés nationaux qui m’ont demandé d’être candidat. Et s’ajoute à cela une large opinion nationale, parce qu’ils pensent pouvoir imprimer une autre dynamique au sein de l’Assemblée pour ce qui concerne particulièrement la partie contrôle », affirme Henri Lokondo.

Il évoque l’absence de primaires au sein de sa famille politique, le FCC. Des primaires qui, dit-il, auraient pu permettre à chacun d’exprimer ses ambitions et de dégager ainsi un candidat consensuel pour représenter les couleurs de la plate-forme politique.

En somme, successivement sénateur puis député national de l’ex-majorité présidentielle, Henri-Thomas Lokondo s’est fait remarquer dans les deux chambres du Parlement pour ses pertinentes interventions.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.