RDC : Leila Zerroungui, la nouvelle patronne de la MONUSCO

RDC : Leila Zerroungui, la nouvelle patronne de la MONUSCO

L’algérienne Leila Zerroungui vient d’être nommée à la tête de la Mission de l’organisation des nations-unies pour la stabilisation du Congon (MONUSCO) par le Secrétaire général de l’ONU. Annoncée mercredi 27 décembre, Zerroungui remplace Maman Sidikou dont le départ est désormais acté.

A son actif, la nouvelle Représentante Spéciale et Cheffe de la MONUSCO a plus d’expérience dans le domaine des droits et de la protection des civils. Zerrougui, qui a déjà travaillé comme adjointe de la Monusco entre 2008 et 2012, avant d’être nommée représentante spéciale pour les enfants et les conflits armés par le secrétaire général des Nations unies, est une Juriste de formation et très remarquée pour son engagement en faveur des droits de l’Homme.

Inscription ISJC

En cette période où les violations des droits de l’homme telle que la répression des manifestations battent record en RDC, le choix du Secrétaire général, Antonio Guterez est tombé sur une spécialiste des droits de l’homme et de la justice pour représenter l’ONU.

Elle a été membre du Groupe de travail sur la détention arbitraire au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies depuis 2001, et a été Présidente et Rapporteur du Groupe de travail de 2003 à 2008. Elle avait auparavant servi en tant que membre expert au sein de groupes de travail et de comités de la Commission des droits de l’homme.

En début de l’année électorale en République démocratique du Congo, la nouvelle chef de la Monusco prendra fonction et risque de mener probablement sa mission dans une situation tendue.

Jean-Marie Mulume

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.