Rdc : Jean-Pierre Bemba craint de regagner le pays pour sa sécurité(Mlc)

Le Secrétaire général adjoint du MLC en charge des relations extérieures, a déclaré hier que Jean-Pierre Bemba pourrait ne pas revenir en RDC où il est attendu pour battre campagne en faveur de Martin Fayulu.

« Si toutes les conditions de sécurité sont réunies pour Jean-Pierre Bemba, d’ici le 15 ou 20 novembre, il pourrait fouler le sol congolais. Dans le cas contraire, il ne viendra pas », a soutenu Alexis Lenga.

Inscription ISJC

À en croire le SG adjoint du MLC des problèmes d’ordre sécuritaire seraient à la base de cette réticence. Ce dernier fait allusion au dernier voyage du chairman au pays, où il a été empêché de regagner sa propre résidence.

L’absence de Moîse Katumbi et de Jean-Pierre Bemba, ces deux poids lourds de la coalition LAMUKA, née de l’accord de Genève, aux côtés de Fayulu sont loin de rassurer l’électorat.

Néanmoins, Martin Fayulu a officiellement désigné Pierre Lumbi comme son directeur de campagne. Le vice-président de la plateforme Ensemble sera secondé dans sa tâche par la secrétaire générale du MLC, Eve Bazaiba, qui sera également chargée des médias et de la communication dans l’équipe de campagne du candidat de LAMUKA.

Le patron de l’UNAFEC, Gabriel Kyungu, s’occupera de la direction de la campagne de Fayulu pour toute l’étendue de l’ex-Katanga. Et dans la province du Kongo-Central, c’est à Jean-Claude Vuemba, président du parti MPCR et Secrétaire général adjoint de la plateforme électorale d’Ensemble, que reviendra la tâche de battre campagne pour Fayulu et le député Jean-Bertrand Ewanga, porte-parole d’Ensemble, sera en charge de la campagne pour l’ensemble du territoire de l’ex-province de l’Equateur.

Tandis que le directeur de cabinet de Moïse Katumbi, Olivier Kamitatu, sera en charge de la mobilisation.

Ndabelnzéem

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.