RDC : 100 jours du gouvernement Tshibala, pour quel bilan ?

RDC : 100 jours du gouvernement Tshibala, pour quel bilan ?

Nommé Premier ministre sur ordonnance présidentielle, le 07 avril 2017, conformément à l’accord de la Saint Sylvestre, le gouvernement Bruno Tshibala a été investi par l’Assemblée nationale le 16 mai à Kinshasa.

Que peut-on retenir, cent jours après, au regard de toutes les promesses faites lors de son investiture ?

Inscription ISJC

Les aléas vicissitudes qui bloquent les réalisations du programme d’action du Gouvernement Tshibala …

Bruno Tshibala n’a pas échappé à la crise économico-politique qui secoue la République Démocratique du Congo depuis un certain temps, une crise économique émaillée d’une forte dépréciation du Franc Congolais face aux devises étrangères et la hausse du prix des vivres et denrées alimentaires.

Peut-on parler d’un bilan positif ou négatif ? Difficile donc de dégager une réponse claire à cette question, tout simplement parce que Tshibala a hérité un pouvoir émaillé des épines.

Visiblement son programme gouvernemental semble être difficile à réaliser …

Le Premier ministre Bruno Tshibala avait promis dans son discours le Programme d’œuvrer pour l’organisation des élections crédibles, libres, transparentes et apaisées dans le délai convenu. Curieusement, jusqu’à maintenant, la Commission Électorale nationale indépendante (CENI) n’a toujours pas publié le calendrier électoral, malgré la pression interne et externe émanant de différents acteurs Politiques.

Tshibala Nzenzhe tient mordicus à arrêter la dégradation de la situation économique du pays, mais comment et par où commencer ? la question reste pendante ! Car cette crise multiforme a asphyxié le tissu économique et social du pays.

L’amélioration des conditions de vie de la population reste un éternel combat du Gouvernement Tshibala. « Bruno Tshibala a promis aux fonctionnaires de l’État, un ajustement de salaires mensuels au taux du jour d’ici fin août … » une promesse incertaine et irréaliste selon certains analystes politiques, confiés à Presselibre.net.

Sur le plan sécuritaire, que peut-on enregistrer ?

Concernant la situation sécuritaire du pays, le Gouvernement Tshibala a réussi, tant soit peu, à maîtriser la situation sécuritaire du pays malgré quelques poches de résistances constatées dans la partie Est de la RDC, au Kasaï et la série des évasions massives dans plusieurs prisons du Pays.

Que pouvons-nous attendre du Gouvernement Bruno Tshibala ? Est-ce un Gouvernement d’espoir ? affaire à suivre.

Grâce Botulu

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.