Publication provisoire des résultats à la présidence en RDC: sur 15.923.911 suffrages valablement exprimés, Félix Tshisekedi garde la première place avec 11.606.844, soit 72, 89% (CENI)

Denis Kadima, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a confirmé, vendredi 29 décembre, la publication des résultats provisoires de la présidentielle pour ce dimanche 31 décembre.

Il a fait cette confirmation dans une interview accordée à la presse au centre des opérations et des résultats Bosolo, à Kinshasa.

Inscription ISJC

Denis Kadima a également affirmé que ce processus électoral est transparent et que les résultats de la CENI reflètent réellement les suffrages exprimés par le souverain primaire.

Il a énuméré plusieurs éléments qui prouvent la véracité de ces résultats partiels :

« La première étape c’est que vous devez voir si ceux qui s’opposent à ces résultats, est ce qu’ils ont des PV qui montrent que ce que la CENI a montré est faux, c’est le point de départ. Ils n’ont pas prouvé cela, mais ils demandent l’annulation. Quand quelqu’un demande l’annulation sans même chercher à vérifier, à comparer ses chiffres à ceux de la CENI, vous devez déjà comprendre que cette personne-là a perdu. Parce que moi si j’ai réussi je vais vous montrer mes preuves, personne n’a brandi les preuves, » a dit Kadima.

Deuxièmement, a-t-il noté, ces résultats sont publiés par bureau de vote en vue de dissiper tout malentendu et mettre tout le monde d’accord.

A travers l’établissement du centre Bosolo, la CENI a voulu que les gens eux-mêmes suivent l’évolution de publication des résultats de ces scrutins.

« Si vous suivez les déclarations de Missions d’observation internationales comme nationales, tout le monde converge que ce processus est crédible malgré quelques irrégularités, » renchérit le président de la CENI.

En rapport avec la publication des résultats partiels de la présidentielle 2023, sur 15.923. 911 suffrages valablement exprimés, le candidat Félix Tshisekedi garde la première place avec 11.606.844, soit 72,89%.

Il est suivi du candidat Moïse de Katumbi avec 18, 27%. Martin Fayulu vient en troisième position avant Adolphe Muzito et Radjabho Tebabho.

Rédaction

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.