Nord-Kivu : Un cessez-le-feu unilatéral des rebelles du M23 observé dans les zones de Rutshuru

Nord-Kivu : Un cessez-le-feu unilatéral des rebelles du M23 observé dans les zones de Rutshuru

Il s’observe en ce début de semaine dans les zones de Rutshuru dans la province du Nord-Kivu où se sont déroulés la semaine dernière, des affrontements entre les rebelles du Mouvement du 23 Mai (M23) et les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Le M23 contrôle encore d’espaces stratégiques conquis des mains de l’armée congolaise, notamment les régions de Chanzu, Runyonyi et Bugusa.

Inscription ISJC

Selon des sources contactées par nos confrères d’Actualité.cd, après leur cessez-le-feu décrété le 1er avril dernier pour exiger le dialogue avec Kinshasa, les rebelles du M23 ont tenu dimanche 3 avril dernier un meeting dans la zone sous leur contrôle et menacé de reprendre leur offensive s’ils ne se font pas entendre.

Cependant, ces menaces poussent depuis le dimanche des habitants à vider la cité congolaise de Bunagana, frontalière avec l’Ouganda et d’autres villages voisins. Certains prennent la direction de Rutshuru-centre et d’autres de l’Ouganda.

Plusieurs sources font savoir que, les dans les milieux d’accueil, les déplacés vivent dans des conditions humanitaires déplorables. Ces derniers vivent dans des églises, des écoles et des stades de football dans des conditions critiques.

La société civile locale demande au gouvernement congolais de privilégier la solution qui aidera à ramener le plus vite possible la paix dans la région de Rutshuru.

En rappel, depuis la nuit 27 au 28 mars dernier, le M23 a lancé une offensive contre les positions de l’armée congolaise à Chanzu et Runyonyi, dans un périmètre proche de l’Ouganda et du Rwanda.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.