Nord-Kivu : situation sécuritaire préoccupante à Shasha ce lundi

La situation sécuritaire est restée toujours tendue, ce lundi 5 février, dans la région de Shasha en territoire de Masisi au Nord-Kivu.

Selon des sources concordantes, des tirs à l’arme lourde se font entendre dans le village Kabase, un village environnant la localité de Bweremana, dans la chefferie des Bahunde.

Inscription ISJC

La Route nationale numéro 2 (RN 2) Goma-Bukavu reste coupée à partir de Shasha, sous occupation des rebelles du M23 depuis le weekend dernier, écrit radio Okapi.

Des sources à Bweremana rapportent que le centre de Kirotshe, situé à 3 km de Shasha est de nouveau sous contrôle de l’armée.

D’autres sources de la cité de Mwesso, chefferie des Bashali, parlent des bombardements de l’armée sur des positions du M23 dans la colline Bushanga ce lundi matin.

Rédaction

Inscription ISJC

Un commentaire sur « Nord-Kivu : situation sécuritaire préoccupante à Shasha ce lundi »

  1. Nous disons courage à nos forces armées de la RDC pour le travail de sacrifice qu’elle continue à faire.
    Ce pendant une question se pose, pourquoi on ne veut pas pousser l’ennemi jusqu’en dehors du territoire national ?
    Pourquoi on bombarde seulement quand il est proche de la ville de Goma ?
    Je crois tout ce que l’ennemi occupe fait partie du territoire national et nécessite une libération si non l’ennemi en a fait sa base arrière.
    Évitons le repli stratégie, ça ne paye pas du tout.
    Cette guerre et longue et populaire mais nous la vaincrons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.