Nord-Kivu : Interpellation de 11 militants de la LUCHA par la PNC lors d’une marche contre l’insécurité

Voulant dénoncer l’insécurité grandissante qui persiste en ville de Goma depuis le début de l’année 2020, 11 militants de la LUCHA RDC-AFRIQUE ont été arrêtés par la Police nationale congolaise ce vendredi 18 décembre. Cette manifestation pacifique est partie de la station Simba de Ndosho. À peine réaliser quelques mètres de marches, le militant de ce mouvement citoyen ont été brusquement arrêtés par les éléments de la police.

Emmanuel Binyenye, l’un des communicateurs de ce mouvement citoyen, affirme que toute la procédure légale liée à l’organisation d’une marche pacifique a été suivie à la lettre. Il condamne cette façon d’agir des autorités et exige la libération sans condition de ces compagnons de lutte.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« Nous demandons que nos collègues soient relaxés à l’immédiat et sans condition. Ils ont juste voulu interpeller les autorités vis-à-vis de la situation sécuritaire de la ville. Mais aussi briser le silence parce que beaucoup des gens ne savent pas où ils doivent adresser leurs revendications. Nous interpellons le pouvoir en place de laisser les gens manifestés librement parce que ils ont le droit de le faire. Ils ont déposé la lettre d’information 48h avant la manifestation. Au lieu que la police vienne encadrer la manifestation, elle est venue juste pour arrêter les gens », s’est indigné Emmanuel.

Notons que la ville de Goma est de plus en plus insécurisée avec des cas des vols, des tueries et kidnapping enregistrés presque tous les jours. Le dernier cas en date est celui d’un changeur de monnaie qui a été criblé des balles au quartier Bujovu le mardi 15 décembre et qui vient de succomber suite à ses blessures ce vendredi 18 décembre.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Augustin SADIKI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.