Mirindi Basheka (candidat gouverneur) : « L’éducation au centre de mon action »

Mirindi Basheka (candidat gouverneur) : « L’éducation au centre de mon action »

Le candidat indépendant Mirindi Basheka s’est voulu un gouverneur qui promet la promotion de l’éducation au Sud Kivu afin de garantir la gratuité de l’enseignement  et payer les enseignants.

M.Basheka promet de joindre les députés provinciaux dans les premières semaines après son élection afin de tabler sur la question de la promotion de l’enseignement.

Inscription ISJC

«  En tant qu’enseignant de profession. L’éducation c’est la deuxième famille. De nous tous qui sommes ici je voulais me battre pour que les députés provinciaux se réunissent encore une fois en plénière pour qu’ils puissent réexaminer l’édit sur le fonds de soutiens à l’éducation », Martèle-t-il

Le prochain gouverneur promet de s’investir personnellement de sorte qu’après six mois les éducateurs qui, du reste, laissés pour compte, puissent se retrouver.

« Des ma prise de fonction, aux premiers six mois je vais m’activer », dit-il.

Il permet de repenser le fonctionnement des services de sécurité en collaboration avec le gouvernement central. Au chapitre du social, il pense qu’il sera important d’organiser les rencontres avec les responsables de la  régie des eaux et de la société nationale de l’électricité,  afin de mettre en place un plan d’urgence dans la déserte en eau et en électricité qui font défaut dans la province.

Le candidat à la succession de Marcellin Cishambo a, en outre, un curriculum vitae bien garni. Tel que présenté, il était là au commencement  de la rébellion de l’Alliance pour la libération, (AFDL)  et a travaillé comme enseignant, administrateur de territoire et aujourd’hui, il est actif dans les travaux de  développement   des ONG.

Alphred Balezi

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.