Le mandat de la MONUSCO renouvelé par le Conseil de sécurité des Nations unies

Le mandat de la MONUSCO renouvelé par le Conseil de sécurité des Nations unies

A travers sa résolution 2348, le Conseil de sécurité a décidé du renouvellement du mandat de la Mission des nations unies pour la stabilisation de la RDC, MONUSCO.

Outre la protection des civils, le Conseil de sécurité a donné aussi à la Monusco le mandat d’accompagner la mise en œuvre effective de l’accord du 31 décembre 2016.

Inscription ISJC

Une résolution saluée par différents acteurs politiques en RDC.

Selon le porte parole de la Majorité présidientielle, Adré Alain Atundu, cette résolution rencontre le souhait du président Kabila en exigeant la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre.

«Je crois que nous sommes sur la même longueur d’ondes, parce que le président de la République et la Majorité présidentielle ont exprimé leur ferme détermination à aboutir à la réalisation de l’accord du 31 décembre 2016 et à finalisation de l’arrangement particulier par une signature de toutes les parties prenantes», a affirmé M. Atundu, ce 1 avril sur Radio Okapi.

Du côté de l’opposition, c’est aussi un sentiment de satisfaction.

«Nous avons reçu cette résolution avec beaucoup de satisfaction et nous saluons cette résolution du Conseil de sécurité des Nations unies et nous exigeons son application intégrale immédiatement, parce qu’il y a péril en la demeure», estime l’opposant Martin Fayulu tout en demandant à la Monusco de commencer sa mission de bons offices.

«Et maintenant, on a bien désigné celui qui va faire la mission de bons offices. Nous demandons à la MONUSCO de commencer tout de suite le travail pour qu’on applique cet accord», a-t-il poursuivi.

La résolution 2348, qui proroge le mandant de la mission onusienne en RDC, est aussi accueillie favorablement au sein de de la société civile.

Bienfait Ngombeamwami

 

 

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.