Kadutu : La société civile alerte les autorités sur la spoliation de la colline “Ruvumba”

La société civile communale de Kadutu lance un signal d’alerte aux autorités à tous les niveaux sur la vente des parcelles et des constructions anarchiques sur la colline Ruvumba située en limite entre les quartiers Cimpunda, Kajangu et Ciriri. Elle l’a fait savoir ce mercredi 29 juillet 2020 dans une interview avec notre Rédaction à Bukavu dans la province du Sud-Kivu.

Pour Hypocrate Marume, président du noyau communal de la Société civile de Kadutu regrette qu’après les cinq cimetières de la ville, les seize marchés, les onze terrains de jeux, les parcelles des deux athénées, le foyer social, le site point-point, kabwa kasire, Nyakaliba, ITFM, les dix mètres de rive et Elakat ; c’est maintenant le tour de la colline RUVUMBA où des maisons poussent du jour au lendemain au vu et au su de tous.

« Construire sur ce site c’est prévoir la catastrophe, c’est-à-dire le enième cas d’éboulement. Et en commune de Kadutu on en est à un bilan d’au moins 20 morts suite aux éboulements.
Laisser ces genres d’entreprise c’est condamner la population à la mort, et voilà nous appelons les cadres de base à la vigilance même si certains d’entre eux sont complices. Nous pensons qu’à ce niveau, il faut que l’autorité communale prenne des dispositions pour remettre de l’ordre », a déclaré Hypocrate Marume.

A cette structure citoyenne d’ajouter qu’environs 122 parcelles étaient bornées pour la seule journée du 28 juillet dernier dans l’après-midi sur ce site.

Par ailleurs, elle lance un appel aux autorités compétentes à s’impliquer activement dans cette affaire avant que n’arrive la saison de pluie afin de prevenir le pire.

Alpher Kalala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.